Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue À Vous !

  • : Mon petit bout de toile
  • Mon petit bout de toile
  • : Mes coups de coeurs, quelques coups de gueule et des petits morceaux de ma vie à partager avec les autres...
  • Contact

Chat alors !

 



Ca, c'était mon gros didou (eddie de son vrai nom)

CLIPO_640x426.jpg

Et voici Clipo, celui qui m'accompagne aujourd'hui !

Recherche

Souvenirs de vacances...

Vous êtes le :
ème visiteur

MADEIRE_640x480.jpg
fleurs-de-ficus_640x426.jpg
LAMENTIN_640x480.jpg
ORANG-OUTANG_640x480.jpg
TUNISIE2_640x480.jpg

 




Articles Des Mois Précédents

5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 18:35

Mes 1ers essais de cultures potagères ont eu lieu en pot sur le balcon de mon appartement (avant que nous n'achetions notre p'tite maison).
Il me reste quelques souvenirs et des tuyaux que je partage avec vous si vous souhaitez tenter l'aventure.

Quelques éléments de réussite :

Votre terre doit être riche, ne choisissez donc pas un terreau bas de gamme.
Investissez également dans un engrais bio afin de couvrir les besoins que vos légumes ne trouveront pas dans leur petite réserve de terre.
Vous devrez également prévoir un arrosage très régulier donc attention à ce que vos congés d'été ne sonnent pas le glas de votre potager de poche !
Un arrosage automatique ? Pourquoi pas si vous avez la place et les moyens (on trouve même des kits d'irrigation qui peuvent fonctionner sans pression, ils sont simplement raccordés à un grand récipient d'eau). Sinon il vous reste la débrouille  (bouteilles coupées avec le goulot enfoncé dans la terre, petit pots de terre enterrés dans le contenant ) et le paillage du commerce (à moins qu'un jardinier de votre entourage ne vous cède quelques sacs tonte de gazon préalablement séchées au soleil.

Pour le choix des légumes, 2 critères pour le choix : un encombrement minimum et une croissance rapide.

La culture directe en sac de terreau est même tendance et l'on trouve même des sacs aux imprimés décoratifs !
Il vous suffit de poser le sac à même le sol, de découper le dessus du sac et de planter vos tomates ou vos salades. (vous pouvez également acheter un sac de terreau de bonne qualité au packaging classique et réaliser un coffrage décoratif avec des planches de bois).

Votre surface est réduite, vous ne devez donc pas lésiner sur la qualité de votre matériel et du terreau employé, cela a un coût mais vous serez tellement fièrs de présenter à vos amis votre propre production de tomates cerises à l'heure de l'apéro !

Quelques détails concernant la profondeur des contenants :

En jardinière suspendue pour tirer parti de tous les espaces de votre balcon :

Pour des radis ou des salades (laitues à couper, mâche) : 15 cm de profondeur sont nécessaires. Semez les graines à 3 cm de distance les unes des autres dans un terreau spécial géraniums.

Pour vos aromatiques : 3 plants dans une jardinière de 40 cm de long ou un beau plant dans un pot de 30 cm.
Moi je les avais installés sur un porte plante pour gagner de la place.



Dans des pots plus grands posés au sol :

Pour des carottes : choisissez des variétés courtes ou mi-longues et des jardinières profondes.

Pour des tomates, des poivrons ou des aubergines : il faut procurer à leurs racines 40 à 50 cm de profondeur.


A palisser (sur la rambarde du balcon) :

courgettes (rondes de Nice), concombres (vous pouvez également confectionner un tipi de bambous) et autres melons pourront s'épanouir dans des bacs d'au moins 40 à 50 cm de profondeur : bref, variez les plaisirs des cucurbitacées !

Vous pouvez également tenter dans un contenant de même taille de faire pousser un pied d'artichaut, celui-ci étant vivace, il vous faudra quand même prendre le soin de le protéger pendant l'hiver pour éviter qu'il ne gèle.

Et côté fruits ?

Les fraisiers se prêtent bien à la culture en pots, on trouve même des contenants qui leurs sont spécialement dédiés avec plusieurs orifices pour accueillir plusieurs pieds. Attention, cette petite plante est très gourmande, des apports réguliers en engrais bio lui seront d'un grand secours et ne laisser pas la plante s'épuiser dans la production de stolons (plus d'info sur la culture des fraisiers ICI). En pot; ils apprécient le terreau spécial rosier.

Un framboisier se plaira dans un contenant de 40 cm de diamètre et autant de profondeur : portez votre choix sur un remontant. Les soins et la taille sont les même que pour un framboisier de pleine terre.

Il existe des arbres fruitiers dis "nains" mais je ne les ai pas testé, je ne saurais donc pas vous dire s'ils sont où non très productifs. Ils peuvent atteindre 1,5 m de haut et sont donc à réserver aux balcons de belle taille ou aux terrasses. A priori ils sont auto-fertiles mais cela reste à vérifier sur l'étiquette lors de l'achat et mieux vaut se tourner vers un pépiniériste plutôt qu'une jardinerie pour plus de choix.

Sachez également qu'un arbre fruitier classique tel que pommier colonaire ou poirier en palette (en U) peuvent vivre 3 ans dans un pots de 30 cm mais prévoyez quand même un bac plus grand dans un mélange de terreau et de l'amendement organique. Bon après, il vous faudra peut être jouer les polinisateurs à moins d'avoir plusieurs spécimen sur votre balcon.
Il parait que la vigne peut aussi se plaire dans un grand pot : la rambarde pourra lui servir de treille !



Comme mon jardin est tout petit et qu'on ne sait pas si on restera à vie dans notre ch'tite maison (j'aimerai bien emmener mes fruitiers !), je tenterai bien d'élever un abricotier en pot moi, ou un pêcher.... en attendant j'ai un figuier en pot depuis l'été dernier et j'en suis à ma 2ème récolte (une petite dizaines de fruits par an), mais pour bien avouer je n'est pas été régulière dans son arrosage et du coup il est un peu déplumé au niveau des feuilles, plus de soins ne lui feront pas de mal (prochain investissement au jardin : un arrosage automatique pour économiser l'eau ET mon temps).

Mon olivier m'a gratifié d'une seule olive l'an dernier (je l'ai de puis 5 ans) : il faut que j'apprenne à le tailler et que je nourrisse la terre mais en attendant, l'arbre en lui-même se plait dans son pot (il a un nouveau pot plus grand depuis l'an dernier).

technique un peu plus avancée : le potager en carrés

Si vous êtes un peu bricoleur, je vous conseillerai plutôt cette technique qui s'adapte parfaitement aux petits jardins (d'ailleurs je passe moi-même à cette version du potager, la version classique ne donnant pas de grands résultats chez moi...) et aux balcons (si la taille de votre balcon le permet).
Elle optimise l'espace et la rotation des cultures, demande peu de temps d'entretien mais de la régularité et de la minutie.

Fabrication du carré :
La taille idéale est d'un carré de 1,20  de côté sur 30 cm de haut (surtout dans le cas d'un balcon puisque l'on exclu la pleine terre), divisé en 16 carrés de 30 cm de côté. Adaptez- vous à vos dimensions (carré de 90 cm composé de 9 cases, ça marche aussi !) si votre balcon ne vous permet pas de vous placer sur au moins 3 côtés de votre carré : vous devez pouvoir atteindre à la longueur de votre bras chaque recoins de votre mini-potager.

Créez un cadre avec 4 planches (type bois de coffrage) de 30 cm de large et de 120 cm de long et d'au moins 18 mm d'épaisseur que vous maintiendrez avec des cornières d'angles (2 par angles) vissées à l'aide de vis à bois.
Evitez les bois traités qui pourraient diffuser des produits "toxiques" dans la terre de votre carré, et donc dans vos légumes.

Tapissez le fond et les côtés du carré à l'aide d'une bache, type bâche pour bassin et maintenez-là avec des petites pointes ou utilisez une agrapheuse de tapisserie.
Installez une couche drainante (billes d'argile, gravier, ...) sur 5 cm puis le terreau et un peu de compost si vous pouvez vous en procurer.

Pour ma part, je vais oeuvrer (c'est pour mon potager, pas pour un balcon) avec des lames pour faire les terrasses de 12 cm de large.
Pour avoir assez de hauteur, je vais fabriquer 2 cadres par carrés et les superposer l'un au-dessus de l'autre en les maintenant à l'aide de 2 tasseaux de 24 cm fixés perpendiculairements aux planches et à 15 cm des coins.

Pour aller plus loin, 2 ouvrages : "l'art du potager en carré" d'Eric Prédine et Jean-Paul Collaert et, plus récent puisque sorti en 2009 "Le potager en carré : la méthode et ses secrets" par Anne-Marie Nogeleisen.
Moi j'ai opté pour le 1er qui a reçu le prix St fiacre 1999 et qui coutait moins cher, hihi.

Le 2nd est également très bien fait et j'adore son esthétisme ! Vous trouverez dans ces ouvrages différentes techniques de fabrication et de présentation mais aussi de quoi procéder à une rotation des cultures pour optimiser votre production tout au long de l'année. Des fiches conseils vous présentent les légumes les mieux adapatés à la technique et le nombre de plants par cases (ex : 19 radis, 5 salades, 1 pieds de tomates ou 9 échalotes.

A essayer aussi au balcon, la tour de pomme de terre :

Je reprends également le principe déjà décrit sur mon blog, mais pas encore testé faute de temps (voir
ICI) présentée à la sauce "expresse" : vous utiliserez comme contenant directement un sac de terreau.
Il vous faudra vider une partie du terreau et le réserver pour plus tard. Installez 3 germes de pommes de terre puis ajouter le terreau au fur et à mesure que le feuillage des pommes de terre va se former. Un sac de toile autour de votre sac de terreau apportera l'effet "déco" très souvent important quand on cultive sur le balcon. Il est possible de récolter ainsi jusqu'à 10 kg.

Pour finir, quelques espèces qui se plaisent particulièrement au balcon :
La tomate cerise qui ne demande pas de taille et peut même se passer de tuteur si vous l'installez dans une suspension vous offrira une généreuse production si vous la soignez régulièrement.
Les radis de 18 jours et les salades à couper sont également à essayer.
Côté carottes, j'ai découvert dans un magasine la carotte nantaise "flyawauy" : elle est plus ronde que longue et n'a donc pas besoin de la profondeur de terre que réclame les espèces classiques que vous réserverez au potager en pleine terre. Profitez également de la longue liste des aromatiques, qu'elles soient vivaces ou annuelles elles parfumeront votre balcon et vos plats.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

malin 06/12/2009 22:38


Oh la la ! J'ai trop bien envie de me faire un  potager sur mon petit balcon à Paris! Des bons légumes à paris, ca
pourrait etre super! Maintenant faut que je demande à mon syndic si c'est possible. Je croise les doigts mais c'est pas gagné...


Chris Poseidia 07/09/2009 17:06

Même dans un petit jardin la culture en pots rend bien des services

Choupie 07/09/2009 18:26


ah bah oui, pis j'aime bien avoir des petits et des grands pots partout, ça fait beau je trouve !


Ma boutique sur Dawanda

banniere boutique finale 
Sautoir personnalisé 800x600

Partenariat et Filiation

Partenariats :

Au jardin, conseils en jardinage



taille-haies


Mon jardin est inscrit aux :