Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue À Vous !

  • : Mon petit bout de toile
  • Mon petit bout de toile
  • : Mes coups de coeurs, quelques coups de gueule et des petits morceaux de ma vie à partager avec les autres...
  • Contact

Chat alors !

 



Ca, c'était mon gros didou (eddie de son vrai nom)

CLIPO_640x426.jpg

Et voici Clipo, celui qui m'accompagne aujourd'hui !

Recherche

Souvenirs de vacances...

Vous êtes le :
ème visiteur

MADEIRE_640x480.jpg
fleurs-de-ficus_640x426.jpg
LAMENTIN_640x480.jpg
ORANG-OUTANG_640x480.jpg
TUNISIE2_640x480.jpg

 




Articles Des Mois Précédents

26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 14:57

Voici une autre aromatique qui mérite sa place dans la catégorie des herbes magiques : le thym.

Où plutôt "les" thyms car il en existe plus de 300 espèces.

C'est une plante vivace de la famille des labiées ou lamiacées.

Peu exigent, il se plait même dans les sols pauvres mais il lui faut du soleil. Si vous débutez en jardinage, n'hésitez pas à l'adopter il ne réclame quasiment aucun soin si ce n'est une récolte régulière pour lui conserver une belle forme compacte et un petit grattage de la terre à son pied de temps à autres. Evitez-lui toutefois les terres trop humides car il risque de pourrir.

J'ai arrosé mes pieds de thym "vulgaire" et "citron" l'année de leur installation et depuis je laisse faire la nature.

 

Bouturer du thym:

De juillet à septembre, coupez des tiges d'environ 20 cm et enterrez-les au 2/3 (après avoir enlevé les feuille sur cette portion)directement en place et dans un sol meuble.    

Tassez avec le talon et arrosez peu mais régulièrement.

L'enracinement se fait au bout de deux mois.


La récolte :

Vous pouvez le récolter toute l'année mais j'ai lu qu'il était préférable de faire sa cueillette entre mars et juillet car c'est à ce moment que la plante sera le plus parfumée.

Profitez de votre récolter pour rajeunir la plante en coupant les tiges (de l'année de préférence) d'environ 1/3 de la longueur.

On préfère récolter le matin pour avoir un maximum d'arôme. Vous pouvez le garder environ 1 semaine dans le bac à légume du réfrigérateur ou le faire sécher pour le conserver jusqu'à une année.

thym-vulgaire_800x600.jpg

   

Son miel est utilisé pour aider à cicatriser les plaies ou les brûlures.

 

Sécher le thym pour le conserver :

 

Laver les tiges à l'eau courante pour les débarrasser des poussières. Pas la peine de récolter trop de tiges car la saveur se perd au bout d'un

an : il vaudra donc mieux refaire son petit stock chaque année.

Faites de petits bouquets que vous pendrez la tête en bas dans un endroit à l'ombre, sec et bien aéré.

Ne laisser pas le thym trop sécher : les feuilles doivent toujours rester vertes car sinon elles perdent une partie de leur arôme.

Le séchage doit être effectué le plus rapidement possible après avoir cueilli le thym.

Après séchage complet, détacher les feuilles des petites tiges pour les mettre dans des boîtes hermétiques.

Si les feuilles ne se détachent pas facilement  c'est que vos branches de thym ne sont pas suffisamment sèches.

 

Utiliser le thym :

Le thym fraiss'utilise  pour les sauces et le thym séché pour parfumer les grillades de viande et de poisson.

Faire de l'huile de thym :

Pour parfumer de l'huile avec du thym, plongez dans une bouteille d'huile d'olive 5 ou 6 branches fleuries et séchées.

 Il vous faudra patienter 1 mois avant que l'huile ne soit bien parfumée.

 Vous pourrez l'utiliser pour vos salades ou vos viandes et poissons que vous badigeonnerez avant de faire cuire au barbecue.

 

Vous pourrez également utiliser votre huile en massage pour décontracter un muscle douloureux !

 

 Pour soulager un rhume ou une toux faites des infusions de thym :

Laissez infuser dans une eau bouillante pendant 10 à 15 minutes 1 cuillère à café bombée de thym par tasse. Elle vous aidera en plus à digérer.

Une fumigation vous aidera à vous débarrasser de votre sinusite (mettre une ou deux branche de thym frais dans un grand bol d'eau bouillante et respirez les vapeurs pendant 5 minutes.

thym-citron_450x600.jpg

Repost 0
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 07:00

Pour ma p'tite recette du lundi, en voici une catégorie "recyclage du babycook".

Dans les faits, Juju n'ayant que 4 mois, j'en fait plutôt une utilisation personnelle en attendant d'entamer la diversification de monsieur bébé, donc ça n'est pas encore du recyclage...

Il est quand même hyper pratique pour se faire des portions d'une personne (et hop, une petite compote maison pomme/cannelle en dessert, miam) !


Pour 1 personne :

1 aubergine

1 petite poignée de roquette poivrée (facultatif mais avec de la vraie roquette qui picotte cela relève bien le goût)

1 CS d'huile d'olive

5 olives vertes

2 gousses d'ail

1 cc de cucurma (moi j'en mets partout c'est bon pour la santé)

poivre, sel


La recette :

Lavez, épluchez et découpez l'aubergine en petits dés.

Placez les dés d'aubergine dans le panier vapeur du baby cook. Mettez l'eau (mesure 3) dans le réservoir du baby cook, replacez le bol  sur l'appareil et installez le panier vapeur et allumez-le.

Ca fonctionne aussi avec un cuiseur vapeur  ou 15 minutes dans une casserole d'eau bouillante à demi couverte.

Une fois cuites, ajoutez les olives, les gousses d'ail, le cucurma, l'huile d'olive et la poignée de feuilles de roquette lavée.

Mixez avec l'eau de cuisson (dans le cas de l'utilisation du babycook), assaisonnez et donnez de nouveau 1 ou 2 tour de mixeur et servez aussitôt.


puree-d-aubergine_800x600.jpg

Miam '

Repost 0
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 14:23

Ca change des choux !


En ce beau dimanche, je me suis levée de bonne heure pour installer dans mes carrés de potager les plants de tomates issus de mes semis d'avril.

J'en ai profité pour planter également 3 pieds de poivrons et 3 pieds d'aubergines également issus de semis : c'est une première pour moi mais les plants achetés 2 années de suite dans une grande enseigne de jardinerie m'ont quelques peu déçus. Cette année j'ai décidé de faire mes propres plants donc.

  plants-de-tomates-2010_800x600.jpg

Revenons à oignons, euh à nos tomates : j'ai fait des semis de coeur de boeuf et de tomates "Orange Queen", issues de graines récoltées l'an dernier (mon papounet m'avait donné quelques graines de cette variété que j'avais adorée en salade).

Voici à quoi elles ressemblent (photo prise l'an dernier d'une petite salade après cueillette) :

tomates-orange-queen_800x600.jpg

J'ai sagement attendu que soient passés les saints de glace (les 11, 12 et 13 mai) et même un peu plus puisque le week end dernier nous avons fait une petite pause en partant à la mer et que cette semaine j'ai pris un abonnement chez le pédiatre pour mes 2 schtroumphs, donc pas eu le temps de jardiner avant aujourd'hui.

Je m'égare encore !


Donc me voici au potager avec mes petits plants et mon plan (de potager en carré car l'organisation de ce dernier nécessite un véritable agenda pour l'installation et la rotation des légumes).

J'ai commencé par creuser des trous assez profonds au fond desquels j'ai mis un peu d'eau.

Si vous avez des orties mettez-y quelques feuilles au fond du trou ou versez du purin d'orties (fait-maison ou en achetant une préparation en poudre en jardinerie). A noter que cette année encore je n'avais ni l'un ni l'autre n'ayant pas eu le courage d'aller cueillir des orties et n'ayant pas voulu mettre 12€ dans un gros paquet de purin en poudre (me faudrait un petit conditionnement plus adapté à mes besoins).

J'ai ensuite installé les tuteurs : on les installe en premier pour ne pas blesser les racines.

installation-du-pied-de-tomates_800x600.jpg

Passons à l'installation de mes tomates chéries : la petite motte (bien humidifiée au préalable) est bien callée au fond du trou et en biai pour enterrer une portion de tige d'au moins 5 cm : sur cette portion de nouvelles racines vont se former permettant à votre plants de tomates de devenir plus fort.

Ensuite on rebouche le trou en formant une cuvette au pied du plants de tomates. Si nécessaire on commence déjà à attacher le pied de tomates au tuteur sans trop serrer pour ne pas blesser la tige.

J'ai incorporé un peu d'engrais bio au pied des plants à l'aide d'une petite griffe puis j'ai arrosé chaque plant en prenant soin de ne pas mouiller le feuillage.

Pour faire "joli", j'ai alterné un pied de "coeur de boeuf" et un pied de tomates "orange queen".

J'attends une livraison prochaine de plants d'oeillets d'inde (arrivage direct de chez mes parents, lol) pour donner un peu de couleur à l'ensemble et apporter protection à ma future production.

Et voilà !

rand-de-tomates_800x600.jpg

Si vous souhaitez quelques conseils supplémentaires pour vos tomates, vous pouvez aller faire un tour sur mon 1er article sur le sujet juste ICI.

Repost 0
Published by Choupie - dans mon jardin bio
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 09:49

Voici le calendrier du mois de juin pour vous aidez dans vos travaux au jardin et au potager.

Et comme d'habitude on clique sur l'image pour agrandir et/ou imprimer.


JUIN-2010.jpg


Bon jardinage à tous !

Repost 0
Published by Choupie - dans Calendrier lunaire
commenter cet article
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 21:02

Voici une idée de plat toute simple : du poisson au four et des légumes émincés revenus dans de la crème.

J'achète souvent de la dorade ou du bar lorsque c'est la saison et je trouve ces 2 poissons simple à cuisiner que ce soit au four ou nature sur un barbecue.

Le samedi soir comme nous aimons bbien manger du poisson, pour changer du riz ou des pommes de terre vapeur, je fais des légumes à la crème.


Ingrédients pour 2 personnes :

2 dorades royales écalillées et vidées

de l'huile d'olive

sel, poivre

1 citron (bio de préférence)

2 petits poireaux

2 carottes

20cl de crème épaisse


La recette :

Préchauffez le four à 180°C, rincez bien les dorades à l'eau froide. Salez l'intérieur, pratiquez 2 entailles par face.

Découpez le citron en fines rondelles et insérez-en une dans chaque entailles.

Pendant ce temps, épluchez les carottes et râpez-les. Nettoyez les poireaux et émincez-les finements.

Dans un plat allant au four, versez un trait d'huile d'olive et du gros sel. Disposez les dorades, versez dessus encore un peu d'huile et enfournez pour 30 mn : retournez-les à mi-cuisson.

Mettez les  légumes émincés dans une casserole d'eau salée et faites cuire pendant 15 mn en couvrant à demi la casserole.

Egouttez ensuite les légumes cuits. Faites chauffer une pôele avec de l'huile d'olive et faites revenir les légumes pendant 5 mn. Ajoutez la crème, salez, poivrez et laissez cuire encore 5 mn à feu doux.


Servez avec le poisson bien chaud.

dorade-aux-petits-legumes_800x600.jpg

Miam !

Repost 0
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 10:39

On nous le rabache sans cesse, pour consommer varié, responsable et malin il faut consommer des fruits et légumes de saison.

On est d'accord mais quand on voit des tomates en décembre sur les étals ou des fraises dès le mois de mars, comment s'y retrouver ?

 

Une des pistes est d'acheter sur le marché (et non en grande surface) et aux producteurs locaux : ils ne vendent que ce qui est de saison.

On regarde aussi les étiquettes et on se concentre sur ce qui est produit en France : même sous serre, peu de tomates ou de fraises en janvier.

 

Et sinon, voici une petite liste pour vous guider :

 

Les légumes :

Ail, asperges blanches, artichauts, aubergines, chou-fleur, épinards, fèves , haricots verts, radis roses, laitues, roquettes, oignons, betteraves, carottes, poireaux de printemps, pommes de terre, navets, petits pois.

 aubergines

Les fruits :

Avocat, banane, fraise, framboise, pamplemousse, rhubarbe, poire, pommes, kiwi

 

Les extras :

Les morilles

morilles.jpg

 

J'espère alimenter cette nouvelle rubrique mensuellement et glisser de temps à autre une recette à base de ces produits de saison.

Sachez que pour la viande et le poisson il existe également des calendriers pour vous guider dans vos choix.

 
 
Repost 0
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 06:14

L'un des nombreux avantages du potager en carré, c'est qu'une fois l'installation réalisée, quelques minutes par jour sufiisent à son entretien.

Un exemple hier : j'ai ôté les plantes indésirables, arrosé les légumes déjà en place et semé dans 11 parcelles.

Dans l'un des carré et sur 4 parcelles, j'ai semé des haricots verts nains, à raison de 5 graines par parcelle.

Dans le carré d'à côté se sont 4 graines de maïs doux par parcelle qui ont été enterrées (sur 4 petits carrés).

Enfin, j'ai fait 3 parcelles de poireaux d'hiver (en semis).

J'ai fait tout ça avec l'aide de ma fille de 2 ans et demi en moins de 30 minutes.

Autant dire que sans la puce dans les jambes cela m'aurait même pris moins de temps !

 

Vivement que tout ça se mette à pousser !

 

Bilan des semis précédents :

Les oignons rouges et blancs sont une réussite.

oignons-rouges_800x600.jpg

Un des carrés de radis est bien avancé tandis qu'un 2nd n'a vu qu'une seule graine germer...

carre-de-radis_800x600.jpg

Roquettes et petites laitues à couper sont encore à l'état de miniatures.

jeunes-roquettes_800x600.jpg

Les semis de poireaux d'automnes ont donné de minuscules tiges vertes qu'il faudra repiquer le temps venu et le semis de carottes ne laisse entrevoir que 4 ou 5 petites paires de feuilles sur les 4 parcelles qui leur sont consacrées.


 

Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 06:23

Une petite entrée légère qui sent bon les beaux jours !


Ingrédients pour 4 personnes :

1 concombre

200g de miettes de surimi

1/2 citron

20 cl de crème fraîche (allégée si besoin)

De la ciboulette (ou de la menthe)

sel; poivre, cucurma


La recette :


Pelez le concombre, coupez-le en 2 dans la longueur, puis recoupez chaque moitié en 4.

Otez les pépins.

Découpez les batonnets de surimi en petits dés et mélangez-les à la crème.

Assaisonnez selon votre goût avec le jus du demi citron,  le sel, le poivre et un peu de cucurma.

Ciselez la ciboulette et ajoutez-là à la préparation.

Garnissez les barquettes avec la préparation.


barquette-de-concombre-au-surimi_800x600.jpg


Servez bien frais !


Si vous aimez le concombre et les entrées fraîches, dégustez-le en soupe froide.

 

velout--de-concombre_640x480.jpg

Repost 0
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 19:35

Je l'ai découverte il y a quelques temps maintenant et je l'adore ! Jusqu'ici je ne l'avais mangée qu'en purée et dans sa version orange.

Aujourd'hui m'est venue l'envie d'en faire des petits paillassons, histoire de changer du classique à la pomme de terre. 

Et pour joindre l'utile à l'agréable je présente ma p'tite recette au concours lancé sur le blog de la marmite à m'Alice.

 

logo-patate.jpg


Pour 2 personnes ( une douzaine de petits paillassons) :

1 grosse patate douce (500g)

2 oeufs

10 cl de crème de soja liquide

1 cc de cucurma

ciboulette

sel, poivre


La recette :

Pelez la patate douce et la râper avec une râpe à gros trous (mon ami robot multifonction m'a fait ça en 2 minutes !).

Dans un saladier,casser les oeufs, salez, poivrez, ajouter le cucurma (j'en mets un peu partout de ce truc là, c'est un super anti-oxydant). Battez les oeufs puis ajoutez la crème et mélangez de nouveau.

Ajouter la pomme de terre râpée. Mélangez bien pour que la patate soit bien imprégnée.

Dans une poêle, faites chauffer un mélange d'huile (d'olive) et de beurre.

Faites 3 ou 4 petits tas (selon la taille de la poêle) que vous applatissez avec une spatule et laissez cuire 4 à 5  mn à feu moyen sur chaque face.

Recommencez jusqu'à avoir vidé le saladier !


Servez chaud ou tiède (ou même froid !) accompagné d'une salade de mâche ou de pousse d'épinard.

paillassons-de-patate-douce_800x600.jpg

Miam !

Repost 0
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 06:26

"Voici le mois de mai où les fleurs volent au vent, où les fleurs volent au vent si jolies mignonnes".

Bon, en fait, ces premiers jours de mai ne sont pas très beaux mais il faut veiller à ne pas prendre trop de retard dans les semis car la nature n'attends pas et des semis tardifs peuvent vous priver de récolte.

Si la pluie vient à manquer, on arrose régulièrement, de préférence le matin en cette saison.

Pour autant, on reste méfiants tant que les saints de glace ne sont pas passé (11, 12 et 13 mai) avant d'installer au potager les plants de tomates.

En attendant, continuez de les sortir en journée pour les "endurcir" quelque peu mettez-les à l'abris la nuit dans une serre froide par exemple.

Une fois passés, repiquez tomates,concombres, courgettes, melont et autres plantsobtenusau chaud en pleine terre.

En attendant, buttez les haricots (il est encore temps de les semer en pleine terre par poquet de 3 ou 4 graines tous les 40 cm) et les pommes de terre.

Si, contrairement aux miens, vos pieds d'artichaut ont survécu au gel et aux attaques de limace et qu'ils vous ont fait des rejetons, c'est le moment de les séparer du pied mère et de les planter plus loin (à au moins 1m du 1er pied).

Fin mai, lorsque vous pincerez les gourmands de vos tomates, profitez-en pour les bouturer, vous obtiendrez rapidement et à moindre frais d'autres pieds : enfoncez les gourmands dans un trou d'environ 5 cm de profondeur (au besoin ôtez quelques feuilles) et rempli de terreau. Installez un tuteur et maintenez la terre humide pendant les 1ers jours.

Semez des laitues, des carottes, des petits pois et des choux.

Continuez vos semis échelonnés de radis de tous les mois (toutes les 2 ou 3 semaines).

Côté aromatiques, si vous semez maintenant (basilic, ciboulette ou persil en prenant soin de faire tremper vos graines pendant 24 heures), vous pourrez récolter à l'automne.

Semez également des capucines en pleines terre au potager et installez des plants d'oeillet d'inde : en plus de colorer joliment votre potager, vous protègerez vos légumes de certains parasites.

Moins agréable mais nécessaire : désherbez régulièrement (et manuellement ou à la binette).


Et s'il vous reste du temps avec tout ça, profiez du jardin tout simplement !

 

clematite-printemps-2010_450x600.jpg

Repost 0

Ma boutique sur Dawanda

banniere boutique finale 
Sautoir personnalisé 800x600

Partenariat et Filiation

Partenariats :

Au jardin, conseils en jardinage



taille-haies


Mon jardin est inscrit aux :