Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue À Vous !

  • : Mon petit bout de toile
  • Mon petit bout de toile
  • : Mes coups de coeurs, quelques coups de gueule et des petits morceaux de ma vie à partager avec les autres...
  • Contact

Chat alors !

 



Ca, c'était mon gros didou (eddie de son vrai nom)

CLIPO_640x426.jpg

Et voici Clipo, celui qui m'accompagne aujourd'hui !

Recherche

Souvenirs de vacances...

Vous êtes le :
ème visiteur

MADEIRE_640x480.jpg
fleurs-de-ficus_640x426.jpg
LAMENTIN_640x480.jpg
ORANG-OUTANG_640x480.jpg
TUNISIE2_640x480.jpg

 




Articles Des Mois Précédents

25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 00:00
Cette année, c'est ma première fête des mamans, ma puce est encore trop petite pour me la souhaiter mais c'est pas grave, ça me fait tout chose !!!



Comme c'est ma première fois, je me suis interrogée sur l'origine de cette fête.

Et voici ce que j'ai pu trouver :


Dans la Grèce antique, on fêtait déjà la mère, celle de tous les dieux : Rhéa.

"
D'abord une fête de la natalité...

Ce n'est qu'au XIXe siècle que la fête voit le jour en France, grâce à Napoléon. Ce dernier évoque alors la création d'une fête des mères officielle, que l'on célèbrerait au printemps. En 1897, l'Alliance Nationale contre la dépopulation lance alors une idée : une fête des enfants, mettant en avant l'importance de la fécondité et les vertus de la famille.

C'est à l'Union Fraternelle des Pères de Famille Méritants d'Artas que l'on doit pourtant la toute première célébration des mères. Le 10 juin 1906, l'Isère met alors les mères à l'honneur, récompensant les plus méritantes, le tout dans une véritable ambiance de fête, comme l'attestent les défilés dans les rues décorées. Il faudra pourtant attendre le 16 juin 1918 pour que se déroule la première "Journée des mères", à Lyon, à l'initiative du colonel de la Croix-Laval. C'est le début de la tradition... A cause de quelques lenteurs administratives, la première cérémonie officielle n'aura finalement lieu que le 20 avril 1926, même si entre temps de multiples manifestations se tiennent pour célébrer les mères les plus vertueuses et courageuses. Le 25 mai 1941, le Maréchal Pétain institue définitivement la "journée nationale des mères". Dernier volet de l'histoire, le Président de la République Vincent Auriol signe le 24 mai 1950 un texte de loi instituant la fête des mères. Elle est alors définitivement fixée au dernier dimanche de mai. Si cette date coïncide avec celle de la Pentecôte, la Fête des Mères a lieu le premier dimanche de juin. "


"Et dans les autres pays ?

Célébrée à travers le monde, la tradition n'est pourtant pas la même partout.
Aux Etats-Unis, c'est le deuxième dimanche de mai que les mamans sont à l'honneur. La tradition veut que l'on offre des cartes de voeux et une grasse matinée... Le petit déjeuner au lit est de rigueur.
En Espagne, "El dia de la madre" tombe le premier dimanche de mai, et c'est l'occasion pour chaque mère de se reposer. Il est de coutume que toute la famille aille au restaurant et que l'établissement offre une fleur à chaque mère.
Au Danemark, ce sont plutôt aux chocolats que les mamans ont droit. Célébrée le deuxième dimanche de mai, comme dans beaucoup de pays, l'événement est davantage fêté dans les petites villes que dans les grandes.
En Chine, on ne célèbre sa maman que jusqu'à 35 ans, la fête, non inscrite au calendrier officiel chinois, étant réservée aux jeunes générations.
En Argentine, on ne fait pas comme tout le monde : la fête des mères tombe le troisième dimanche d'octobre..."

(source http://www.linternaute.com/)


Alors, cette année encore, bonne fête à toutes les mamans et surtout à la mienne bien sûr !!!

ps : message à nos hommes, si vos enfants sont trop petits pour souhaiter sa fête à leur maman (votre femme donc), vous pouvez tout à fait les remplacer (même offrir un collier de nouilles si vous voulez).
Repost 0
Published by Choupie - dans Just Me
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 07:19



J'ai trouvé ça sur le net, j'aime bien l'idée de ramener quelque chose à une échelle plus petite pour permettre une meilleure compréhension.


 

     
Si on pouvait réduire la population du monde en un village de 100 personnes tout en maintenant les proportions de tous les peuples existant sur la terre, ce village serait ainsi composé:

     *57 asiatiques
     *21 européens
     *14 américains
     *8 africains

  Il y aurait:
     *52 femmes et 48 hommes
     *30 blancs et 70 non blancs
     *30 chrétiens et 70 non chrétiens
     *89 hétérosexuels et 11 homosexuels

    *6 personnes posséderaient 59 % de la richesse totale et tous les 6 seraient originaires des USA
    *80 vivraient dans des mauvaises maisons
    *70 seraient analphabêtes
    *50 souffriraient de malnutrition

   *1 serait en train de mourir
    *1 serait en train de naître
    *1 posséderait un ordinateur
    *1 (oui,un seulement) aurait un diplôme universitaire

 Quand on considère notre monde à cette échelle, le besoin à la fois d'acceptation, de compréhension et d'éducation devient clairement évident.

     Prends en considération aussi ceci:
     *Si tu t'es levé ce matin avec plus de santé que de maladie, tu es plus chanceux que le million de personnes qui ne verra pas la semaine prochaine.
     *Si tu n'as jamais été dans le danger d'une bataille, la solitude de l'emprisonnement, l'agonie de la torture, l'étau de la faim, tu es mieux que 500 millions de personnes.
     *Si tu peux aller à l'église sans avoir peur d'être menacé, torturé ou tué, tu as une meilleure chance que 3 milliards de personnes.
     *Si tu as de la nourriture dans ton frigo, des habits sur toi, un toît sur ta tête et un endroit pour dormir, tu es plus riche que les 75 % des habitants de la terre.
     *Si tu as de l'argent à la banque, dans ton portefeuille et de la monnaie dans une petite boite, tu fais partie des 8% les plus privilégiés du monde.
     *Si tes parents sont encore vivants et toujours mariés, tu es une personne réellement rare.
     *Si tu lis ce message, tu viens de recevoir une double bénédiction, parce que quelqu'un a pensé à toi et parce que tu ne fais pas partie des 2 milliards de personnes qui ne savent pas lire.

      Travaille comme si tu n'avais pas besoin d'argent.
      Aime comme si personne ne t'avait jamais fait souffrir.
      Danse comme si personne ne te regardait.
     Chante comme si personne ne t'écoutait.
     Vis comme si le paradis était sur terre.

      Envoie ce message à tes amis.
      Si tu ne l'envoies pas, il ne se passe rien du tout.
      Si tu l'envoies, quelqu'un peut sourire en le lisant.


Légende urbaine.
À partir d'un texte de Phillip M Harter,
professeur à l'école de médecine de l'Université de Stanford.
Repost 0
Published by Choupie - dans Coups de coeur
commenter cet article
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 19:17




Comment pourrons-nous attendre 2009 !!!!

Ci-dessous,un diaporama en musique des Sims 3 : trop fort, vraiment, comment pourront-ils faire mieux ensuite ?
Peut être en permettant aux fans de se "rencontrer" sur les terrains communautaires via internet, un peut comme le permettent certains jeux DS. En tous cas, j'adorerai !



Les Sims 3
envoyé par simsdetoi

INFO DE DERNIERE MINUTE POUR LES SIMS 2 :

Sortie en juin d'un nouveau kit "IKEA", le rêve !!!!!! J'attends l'ouverture d'un Ikéa près de chez mois depuis au moins 3 ans (cette fois c'est bon pour fin octobre, chouette).



Prévision également d'un nouvel add on dont le nom serai "apartment life" pour septembre 2008 qui permettra à votre sims de découvrir les joies de la vie en communauté.

Repost 0
Published by Choupie - dans Coups de coeur
commenter cet article
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 06:39
La mémoire est vraiment une drôle de chose...il m'est revenu comme ça d'un coup dans la tête une chanson que j'adorai et que j'avais oubliée : 100 ans, de Renaud.
Du coup, fouillage dans les cartons de cd à la recherche d'un album  : putain de camion, petit bidouillage informatique et hop : une jolie chanson sur mon pc et je trouve que les paroles sont même encore d'actualité.

Je vous laisse juger : 
Une ch'tite vidéo avec extrai musical (ben oui, je viens d'apprendre que Vincent Delerme avait fait une reprise de cette chanson sur un albim en 2007, ch'ui pas la seule à avoir bon goût, hihi !) et l'intégralité des paroles juste en-dessous.



Renaud  
Cent ans
 
Paroles et Musique: Renaud Séchan   1988  "Putain de camion"
autres interprètes:
Vincent Delerm (2007)
 

J'ai cent ans et j' suis bien content
J' suis assis sur un banc
Et je regarde les contemporains
C'est dire si j' contemple rien
J' file des coups d' canne aux passants
Des coups d' pompe aux clébards
Qui m'énervent et j' me marre
On peut rien m' dire, j' suis trop vieux
Trop fragile, trop précieux
J'ai cent ans qui dit mieux

J'ai plus d'amour, plus d' plaisir
Plus de haine, plus d' désirs
Plus rien
Mais j' suis comme le platane
Un peu d' pluie, j' suis en vie, ça m'suffit
J' suis bien

J'ai des marmots qui m' courent partout autour
Des gonzesses moins, mais ça mange pas d' pain
J' parle aux oiseaux, comme disait l'autre idiot
Et j' me d'mande où j'ai mis mon chapeau

J'ai cent ans et j' suis bien content
J'ai encore mal aux dents
Mais la souffrance c'est très rassurant
Ça n'arrive qu'aux vivants
J'attends tranquille sur mon banc
Que ce vieux monde explose
Tant il se décompose
Moi ça fait quatre vingt quinze ans
Que j' crois plus à grand chose
Il est temps que j' me repose

J'ai plus d'amour, plus d' plaisir
Plus de haine, plus d' désirs
Plus rien
Mais j' suis comme le platane
Comme ma canne, j' suis solide et ancien
J' suis bien

J' souhaite pas aux p'tits jeunes une bonne guerre
Vu qu' moi j'en ai pas eu, à part Mai 68
Mais j' me rappelle même plus en quelle année c'était
Ni qui c'est qu'avait gagné

J'ai pas cent ans, je faisais semblant
C'étaient qu' des mots, du vent
Mais j'aimerais bien les avoir demain
Même aujourd'hui j' veux bien
Pour jouir enfin du bonheur
D'avoir pu traverser
Sans me faire écraser
Cette pute de vie, ses malheurs
Ses horreurs, ses dangers
Et ses passages cloutés

Voilà, merci monsieur Renaud pour toutes vos belles chansons.

Repost 0
Published by Choupie - dans Coups de coeur
commenter cet article
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 15:33

S'il y a bien un secteur qui a compris que notre porte-monnaie pouvait s'ouvrir facilement c'est celui de la jardinerie. Les plantes, légumes et autres fleurs sont devenus des "consommables" et des "jetables" et beaucoup d'entre nous ont oublié que les végétaux étaient des "êtres vivants" capables de se reproduire....
Les grandes enseignes de la jardinerie cultivent cette nouvelle façon de jardiner : on veut des légumes déjà poussés, des fleurs déjà fleuries, des arbres déjà grands et avec des fruits dessus, ect.


Aujourd'hui on jardine comme on vit : trop vite !

De plus, les jardineries font la part belle aux plantes dites annuelles plutôt qu'aux vivaces (qu'ils proposent quand même, alors à vous de chercher !).
Et les prix s'envolent ! Le jardinage autrefois loisir des petites gens semble devenir un luxe.
Vous achetez chaque année des plants de légumes parce que ceux vendus sont presque toujours des hybrides dont les graines ne donneront rien. Pire, même si les graines pouvaient vous permettre de faire des semis, en avez-vous seulement eu l'idée ?

Pour les légumes évitez autant que possible ceux qui sont estampillés "F1" : ceux sont des hybrides stériles (bien sûrs ils sont là pour vous pousser à la consommation).

Les valeurs de bases du jardinage se sont perdues dans l'aire de la surconsommation.
Pour moi, un bon jardinier possède 3 qualités essentielles :


    La patience : une plante a besoin de temps pour pousser, grandir et s'épanouir. Achetez donc des sujets petits qui s'acclimateront beaucoup mieux chez vous que les grands sujets qui n'ont pas grandi dans l'environnement que vous allez leur offrir et qui ont donc plus de risque de dépérir arrivés dans votre jardin.Vous devrez sûrement attendre une, voire plusieurs années pour récolter des fruits ou avoir de grands buissons fleuris mais votre budget jardin va s'alléger, vous pourrez ainsi avoir une plus grande diversité de plantes. Faites des semis : sous abris ou en pleine terre selon la saison : pour le prix d'une barquette de 6 plants vous aurez un champ (bon j'exagère un petit peu mais vous voyez l'idée !) et de plus grandes chances de réussites car peu de risques liés à l'acclimatation de plants déjà poussés.

     L'ingéniosité : retrouvez les bons réflexes de la multiplication : on joue les éleveurs  et les multiplicateurs, ce qui veut dire laisser monter quelques salades en graines, garder quelques rejets d'artichaut, enraciner les stolons des fraisers, on marcotte, on bouture, on divise et on laisse quelques fleurs faner et devenir "fruits" pour récolter des graines et agrandir à moindre coût ses massifs. Vous voulez des fleurs ? Tournez-vous vers les vivaces plutôt que les annuelles et si celles-ci vous font craquer car certaines sont très belles et bien récoltez-en les graines en fin de floraison pour les re-semer l'an prochain.


    La générosité :  vous avez dans votre jardin des légumes, des fleurs, des plantes que vos proches, amis, voisins, collègues de travail n'ont pas. Faites des échanges de graines et de boutures cela vous évitera d'aller trop engraisser les grandes enseignes de la jardinerie.

A ces qualités s'ajoute le bon sens : les plants de tomates (si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas faire de semis) se mettent en terre en mai dans un sol chaud : inutile d'en acheter en mars même s'ils vous sont déjà proposé.
Le pire défaut du jardinier c'est la précipitation : étudiez donc soigneusement les plantes (livres, internet, jardiniers) avant de les acheter pour savoir si vos chances de les voir prospérer chez vous sont bonnes.

Si vous n'avez qu'un conseil de cet article à retenir : achetez des graines et faites vos semis (bio si vous en avez la possibilité) plutôt que de n'acheter que des plants qui vous reviendrons très chers. Vous avez aussi la solution de la mini motte dans certaines jardineries, plus économiques que les plants et déjà poussées pour les plus impatients.

Enfin : bah faites vous plaisir, vous pouvez de temps en temps craquer sur un beau sujet en jardinerie, c'sont pas des monstres quand meme ! 





 

 

Repost 0
Published by Choupie - dans mon jardin bio
commenter cet article
12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 08:02
Je pense que vous le savez déjà, jardiner maintient en forme.
Mais votre jardin cache aussi des plantes bénéfiques à votre santé.


Quelques exemples :

Le cassis :
ses baies sont riches en vitamines C et ses feuilles combattent les angines. Elles on en outre des propriétés anti-inflammatoires et anti-allergisantes efficaces contre le rhume des foins et les rhumatismes.chroniues (et la goute) grâce à ses propriétés diurétiques. Les  méridionaux l'utilisentpour ces vertues amincissantes et pour combattre la cellulite
Infusion : 30g de feuilles dans un litre d'eau bouillante à laisser infuser 10 minutes. A boire après chaque repas.


Le persil :
il est très riche en vitamines C et en fer, il peut donc, paraît-il, soigner l'anémie. Il aurait aussi une action antiseptique et il raffraichi l'haleine. Quelques brins sur le poitrine lutte aussi contre le mal des transports.

La sauge : en tisane ou fraîche elle favorise la digstion. Infusée en usage externe, elle est cicatrisante et antiseptique.
Un gargarisme de tisane de sauge calme les maux de gorges liés aux angines.
 
" Qui a de la sauge dans son jardin n'a pas besoin du médecin ". D'ailleurs, son nom vient du latin salvare qui veut dire "sauver".






L'angélique : Sa racine est un excellent tonique contre la fatigue, elle facilite la digestion et soulage les ballonnements.









La mauve : Infusée et utilisée en bain de bouche et en gargarisme elle soigne les affections de la gorge. En tisane, elle apaise les gastrites et les cystites et est un peu laxative.
On l'utilise pour apaiser Toux, maux de gorge, aphtes, bronchite, enrouement, et laryngite..






L'échinacée
  elle dope les défenses immunitaires et permet de lutter contre les grippes, les rhumes et les refroidissements.  On utilise surtou ses racines.

La menthe :
elle favorise la digestion en infusion après les repas.

L'ail :
il est uilisé depuis l'antiquité comme fortifiant et fluiifiant du sang. Infusé dans du lait il aide à lutter contre les affections respiratoires comme la bronchite : faites bouillir 2 gousses d'ail dans 1/4 de litre de lait pendant 15 à 20 minute, filtrer et boire aussi chaud que possible.  


Le thym : il est efficace contre le rhume (en aromathérapie on conseille sa diffusion l'hiver pour lutter contre les refroidissements). En infusion, on en boit une tasse toutes les heures, sucrée au miel aditionné d'une rondelle de citron et de 2 clous de girofles. 






Il existe plein d'autres remèdes de grand-mères à base de plante pour soulager ls petits mots, alors ok pour la "bobologies" mais cela ne vous dispense pas d'aller voir votre médecin et/ou de consulter un spécialiste si vous ou vos proches êtes malades. De même, si vous n'êtes pas sûrs de vous, le mieux est de vous procurer les plantes déjà conditionnées en herboristerie où vous pourrez en plus bnéficier de conseils avisés ur les dosages.
Repost 0
Published by Choupie - dans mon jardin bio
commenter cet article
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 08:58

Maintenant que vous avez planté vos fraisiers, l'envie de déguster le produit de votre récolte pointe le bout de son nez. Il vous faudra patienter jusqu'en juin...à moins d'aller faire vos provisions au marché voisin.

Voici quelques recettes pour les déguster, mais natures elles sont aussi très bonnes !


Recette de Confiture à la fraise :

Ingrédients :

sucre : 600 gr
fraise : 1000 gr

Nettoyez 1 kg de fraises, faites-les macérer 12 h avec 600 g de sucre par kg de fruits
Portez le tout à ébullition maintenez-la pendant 20 mn.
Vérifiez la consistance, écumez et mettez en pots.


Gelée translucide de fraise et à la menthe :

Ingrédients pour 4 pots:
1,5  kg de fraise
1,2 kg de sucre cristallisé
2 verres d'eau
1 citron
2 brins de menthe

Pressez le citron, lavez les fraises et éqeutez-les.
Coupez-les en quatre.
Mettez-les dans un faitout avec le sucre et le jus du citron puis laissez macérer 24 heures en remuant de temps en temps.
Prélevez les fraises avec un écumoir et mettez-les de côté.
Portez le jus, l'eau et le sucre à ébullition et laissez bouillir pendant 10 minutes. Ajoutez alors les fraises et laissez cuire encore 10 minutes.
Pour vérifier que la confiture est cuite, disposez quelques gouttes dans une assiette froide : si elle ne se fige pas, poursuivez la cuisson quelques minutes sans cesser de remuer.
Si les gouttes se figent, écumez et retirer du feu.
Mixez la confiture quelques secondes et versez-la dans une passoire posée sur un saladier pour récupérer le jus.
Laissez tiédir avant de mettre en pots. Ajoutez un brin de menthe dans chaque pot.


Sorbet fraise :

Ingrédients :

1kg de fraises
200g de sucre
le jus de 2 oranges

Dans une casserole, faite tiédir le jus d’orange avec le sucre, remuez jusqu’à ce que le sucre soit totalement fondu. Laissez refroidir à température ambiante.
Rincez les fraises sous l’eau, égouttez-les, supprimez les pédoncules, puis mixer-les.
Mélangez la pulpe de fraises avec le jus d’orange. Turbinez l’ensemble. 

Punch à la fraise :

Ingrédients pour 8 personnes :
500g de fraises
5 cl de sirop de fraise
50 cl de jus d'orange
2 l de limonade (au citron)

Dans un saladier, mettre les fraises, le sirop et le jus d'orange.
Laissez au frigo pendant 2 heures.
Ajoutez quelques glaçons et la limonade au moment de servir.


Tarte aux fraises :

Préparation : 15 min
Cuisson : 25 min

Ingrédients (pour 6 personnes) :

- 1 pâte sablée (de 250 g environ)
- 1 kg de fraises
- 150 g de gelée de groseille
- un peu d'eau
- un peu de beurre pour le moule
- 1 cuillère à café de sucre en poudre

Placer votre pâte sablée dans un moule à tarte beurré, et saupoudrer de sucre.

Piquer le fond avec une fourchette et recouvrir d'un papier sulfurisé, placer dessus des petits cailloux ou des haricots secs.

Faire cuire à four moyen (thermostat 6/180°C) pendant 15 min, retirer papier et haricots secs (ou cailloux); et laisser cuire 10 min de plus.

Mettre la gelée et l'eau dans une petite casserole, laisser mijoter doucement jusqu'à obtenir un coulis.

Une fois le fond de tarte froid et démoulé, y placer les fraises (bien serrées) et les napper avec le sirop.


(recette trouvée sur marmiton.org) 


Mousse de fraises :

Pour 4 personnes :

400g de fraises
33 cl de crème anlaise
3 blncs d'eufs
1 jus de citron

Mettez quelques fraises de côté pour la décoration.
Mixez ls reste des fraises avec le jus du citron et mélangez cette purée avec la crème anglaise.
Montez les blancs d'oeufs en neige et incororez-les délicatement au mélange fraise/crème.
Répartissez la mousse dans 4 ramequins et placez les au réfrigérateur au moins 2 heures.
Avant de servir, décorez avec quelques fraises entières.

Repost 0
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 17:24
Hello everybody, everybody hello !
(si vous vous mettez à chanter la zoubida, c'est que vous avez plus de 30 ans e que vous avez trop regardé la tv dans les années 90...)

En feuilleutant un magazine (euh oui c'est une sorte de drogue chez moi les magazines, j'vous l'avais pas déjà dit ?) j'ai trouvé l'adresse d'un site sypa et utile en ces temps modernes où quelqu'uns commencent à se dire que la planète on devrait en prendre soin si n veut la léguer à nos rejetons, euh enfants.
Ce site c'est :
http://www.economiedenergie.fr/
On y trouve une foule de renseignements pour se comporter en citoyen responsable et pour améliorer son habitat pour que celui-ci soit plus confortable tout en respectant mieux la planète (moins de gaspillage, moins d'emission de CO², énegies renouvelable, les aides pour rendre son habitat moin polluant, ect).

Bon, vous me direz un site de plus sur le sujet, et puis y'a celui de l'ADEME, mais je trouve celui-ci plus convivial, donc je voulais vous le faire découvrir, voilà, c'est fait !

Sachez aussi qu'on pourra bientôt y faire un auto-diagnostic DPE gratuit de son logement (dans la rubrique AMELIORATION DE L'HABITAT), histoire de se rendre bien compte de ce qu'il vous coûte en énergie et de trouver des solutions pour l'améliorer si besoin.
Repost 0
Published by Choupie - dans Eco'logis
commenter cet article
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 11:55
Les beaux jours sont de retour et avec eux les légumes du soleil.
En vedette aujourd'hui, la courgette.


ingrédients  pour 4 personnes :

4 courgettes boules
2 oignons
250 g de ricotta
des feuilles de menthe
sel, poivre et huile d'olive


Coupez les chapeau des courgettes et évidez-les.
Mettre les courgettes dans un plat huilé, arrosez d'un filet d'huile d'olive et faites cuire 25 minutes au four, thermostat 6 (180°C).
Hacher et faite revenir la chair des courgettes avec les oignonsémincés dans 2 cuillères à soupe d'huile d'olive.
Liez avec la ricotta, salez e poivrez. Parfumez de menthe ciselée.

Servez les courgettes encore tiède garnies de la préparation. (recette trouvée dans Femme Actuelle)
Repost 0
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 16:06

Ca y est, nous sommes déjà en mai, iris, lilas, arbre de judée et campanules sont en fleurs mais il y a encore des tas de choses à faire au jardin.

Maintenant, vous devez tondre le gazon une fois par semaine. Une tonte haute le rendra plus résistant et moins gourmand en eau (car la rosée du matin est ainsi stockée de façon plus importante). Ne tondez pas quand l'herbe est humide. Enlevez manuellement les mauvaises herbes à l'aide d'un couteau à jardin.
Passez le rouleau sur les jeunes pelouses pour entraîner l'épaississement des touffes de gazon.

Lorsque le temps est sec, il faut maintenant penser à arroser régulièrement (le soir pour limiter l'évaporation).
Supprimez les drageons de lilas et de noisetier, repiquez en place les plants issus des semis du mois d'avril.


Dès les 1er symptomes, traitez les attaques de pucerons, de rouille et d'oïdium à l'aide de produits biologiques.

Contre les pucerons : 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc dans un 1/2 l d'eau à pulvériser sur les petits envahisseurs.

Contre l'oïdium  :
Une décoction de prêle sera très efficace :
faire bouillir 200 g de prêle sèche dans 1 litre d’eau de pluie, durant 30 minutes, filtrer et laisser reposer plusieurs jours. 
Diluer au 1/10e avec de l’eau. Cette solution peut être utilisée en pulvérisation directe sur les plants, ou en protection préventive sur le sol au printemps et en automne.
(source : http://www.guidenaturabio.com/nature_bio_jardin_71.html).

Contre la rouille : la bouillie bordelaise (aussi contre le mildiou) dont l'usage est accepté en culture biologique ou une recette toute simple (entre autres recettes de grands-pères jardiniers) :
diluez 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude et une ou deux gouttes de produit vaisselle bio dans 1 litre d'eau et vaporisez en prévention.

Arrachez aussi les bulbles défleuris et replantez-les dans un endroit à l'abris des regards le temps que les feuilles jaunisses avant de les détérer et de les stocker pour les replanter à l'automne.

C'est aussi le moment de mettre en place vos plantes estivales, les bulbes d'été et les bégonias, impatiances et fushia (à l'ombre plutôt qu'en plein soleil), de planter les glaïeuls.


Pensez à biner et à pailler vos sols.
 
En fin de floraison, coupez les fleurs des vivaces (iris et corbeille d'or chez moi) en prenant soin de ne pas abîmer le feuillage. Enlevez les fleurs fanées des géraniums.
Faites des semis en place de fleurs annuelles (idéalement quand le temps est couvert).
Taillez vos haies.
Le soir, mettez vos jeunes plants de tomates, légumes et concombre sous cloches ou sous des voiles pour les protéger des risques des dernières gelées (les saints de glace n'étant pas encore passés).
Semez les radis de 15 jours tous les 10 jours, semez les endives de l'hiver prochain, mettez en terre les plants de tomates avec des tuteurs.

Enfin, du côté des fruitiers, retirez quelques jeunes fruits (ceux du centre du bouquet pour les poiriers et ceux de l'extérieur du bouquet pour les pommiers en conservant 2 fruits par bouquets, pour les pêchers on laisse un fruit tous les 10 cm) pour en obtenir de plus gros. Sur les arbres palissés, pincez les jeunes pousses verticales.
Vous pouvez également planter quelques jeunes arbres élevés en conteneurs en prentant soin de faire tremper la motte pendant quelques minutes avant la mise en terre.

RDV le mois prochains pour d'autres conseils !
Repost 0
Published by Choupie - dans mon jardin bio
commenter cet article

Ma boutique sur Dawanda

banniere boutique finale 
Sautoir personnalisé 800x600

Partenariat et Filiation

Partenariats :

Au jardin, conseils en jardinage



taille-haies


Mon jardin est inscrit aux :