Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue À Vous !

  • : Mon petit bout de toile
  • Mon petit bout de toile
  • : Mes coups de coeurs, quelques coups de gueule et des petits morceaux de ma vie à partager avec les autres...
  • Contact

Chat alors !

 



Ca, c'était mon gros didou (eddie de son vrai nom)

CLIPO_640x426.jpg

Et voici Clipo, celui qui m'accompagne aujourd'hui !

Recherche

Souvenirs de vacances...

Vous êtes le :
ème visiteur

MADEIRE_640x480.jpg
fleurs-de-ficus_640x426.jpg
LAMENTIN_640x480.jpg
ORANG-OUTANG_640x480.jpg
TUNISIE2_640x480.jpg

 




Articles Des Mois Précédents

17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 07:35

Pour faire suite à mon article vous indiquant que mes doigts me "démangeaient" je vous présente ici mon dernier ouvrage : une petite robe en tricot pour ma fille.

Elle la portera sur un jean avec un t-shirt à manche longues ou avec un ensemble collants et sous-pull assortis.

Ceci est ma 5ème réalisation alors j'en suis assez fière. J'ai mis du temps à la réaliser mais je m'améliore.

 

Le modèle est pris sur le catalogue phildar Naissance collection 0-18 mois automne-hiver n°25 saison 2009/2010 :

 

catalogue-phildar_360x480.jpg

 

J'ai utilisé des pelotes "Charly" (laine synthétique ) coloris lin et pris le modèle 18/24 mois.

Ma fille a maintenant 3 ans mais je tricote plutôt "large" donc elle lui va parfaitement.

 

robe chasuble laine 341x480

 

Pour les poches et l'attache derrière, j'ai utilisé des boutons "oursons" achetés chez mondial tissus.

 

detail-robe-chasuble_640x480.jpg

Repost 0
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 06:54

J'ai trouvé cette recette le mois dernier dans un magazine, en voici ma version :

Pour 4 personnes :

500g de topinambours (choississez-en de forme plutôt ronde/ovale si possible)

2 petites pommes de terre

1 oignon

quelques cerneaux de noix

1 cc de pignons de pin

1 CS d'huile

1 cube de bouillon de légumes

quelques brins de ciboulette

150 ml de crème liquide (ou sojacuisine pour une version toute végé)

 

Préparation :

Epluchez les pommes de terre et les topinambours (ce qui n'est pas facile avant cuisson s'ils ne sont pas de forme trop régulière) et coupez-les en morceaux.

Emincez l'oignon et faites le revenir dans une sauteuse avec l'huile jusqu'à ce qu'il soit transparent.

Ajoutez les légumes et le cube de bouillon puis couvrez d'eau et portez à ébullition.

Laissez frémir pendant 20 minutes, jusqu'à ce que les légumes soient tendres.

Mixez le tout, rectifiez l'assaisonnement et ajoutez la crème liquide. Ajoutez un peu d'eau au besoin pour obtenir la consistence souhaitée.

Servez bien chaud dans des bols et ajoutez sur chacun de la ciboulette ciselée, quelques cerneaux de noix et pignons de pin concassés.

PA310383_640x480.jpg 

Les plus gourmands feront griller un peu de pain de mie pour le découper en petits dés avant d'en parsemer leur bol.

 

 

Vous aimerez peut être  : 

 

  soupe à l'ail 800x600

 

Repost 0
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 06:59

Voici une recette de quiche lorraine classique, sans flonflons ni chichi, même pas revisitée (sauf une 'tite cuillère à café de cucurma...).

En fainéante, j'ai acheté ma pâte brisée toute faite (j'ai juste été attentive à l'étiquette pour éloigner de mon caddie toute trace d'huile de palme ou autre ingrédients suspects). Quand on pense qu'avec un robot c'est hyper rapide de faire une pâte brisée, j'aurai presque honte...

Perso je ne fais pas précuire ma pâte.

 

Pour les plus courageuses, je vous livre les ingrédients :

150 g de farine

75 g de beurre

une pincée de sel

un peu d'eau

 

Pour l'appareil :

200g de lardons (allumettes pour moi)

3 oeufs

130g de crème fraîche

250 ml de lait

sel, poivre, une petite cuillère de cucurma (facultatif)

 

Préchauffez votre four à température maximum.

Tapissez un moule avec la pâte et piquez-la avec une fourchette.

Faites dorer les lardons dans une poêle sans ajout de matière grasse.

Répartissez-les sur la pâte.

quiche-1_800x600.jpg

Dans un saladiez battez les oeufs puis ajoutez la crème fraîche et battez encore.

Pour une version plus aérienne et si vous avez tendu l'oreille lors de la 1ère de masterchef, vous pouvez montez les blancs en neige avant de les incorporer délicatement à l'appareil.

Ajoutez le lait sans cesser de remuer pour obtenir une préparation homogène.

Ajoutez le cucurma, salez (un peu), poivrez.

Versez la préparation sur les lardons et enfournez à 200°C pendant 35 minutes environ.

 

Pour rester dans le classique, servez avec une salade (pour moi mâche et pousses d'épinards).

quiche-2_800x600.jpg

Miam !

Repost 0
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 07:22

Je fais quoi ?

 

Et bien pas mal de choses !

Solution de faignasse : je les laisse pourrir sur pied.

Dommage quand même, sachant que je viens de les cueillir et qu'avec mes 3 pieds (sans compter les tomates cerises et cocktail) j'en ai 5 kg au bas mot.

 

1ère idée : je les aides à mûrir.

Au choix dans une boîte à chaussure avec une pomme ou dans du papier journal, à l'air libre sur le rebort d'une fenêtre ensoleillée .... les solutions ne manquent pas.

Perso j'ai choisi l'option boîte à chaussures. On n'oublie pas de surveiller régulièrement sinon ça risque de pourrir.

Si vous avez de la place, genre garage : vous arrachez les pieds avec les tomates dessus et vous suspendez le tout la tête en bas dans un endroit sombre et hors gel.

Elles n'auront pas le goût des tomates qui ont mûrie au soleil de la fin de l'été mais elles resteront des tomates du jardin.

 

tomates-vertes-1.jpg

 

2ème idée : les cuisiner telles qu'elles, sans essayer de les faire mûrir : 

 

La confiture de tomates vertes :

1,5 kg de tomates vertes, 1kg de sucre cristallisé (ou 500g de fructose pour une version plus légère), 1 citron (env. 4 bocaux de 375g)

Faites bouillir de l'eau pour émonder les tomates.

Retirez le pédoncule des tomates et sur l'arrière de la tomate fendez la peau avec un couteau (faites une croix).

Quand l'eau bout, trempez les tomates 30 secondes, passez-les sous l'eau froide et retirez la peau. Coupez-les en 4 et retirez les pépins.

Pesez la chair des tomate ainsi récupérée.

Dans une cocotte une ou bassine à confiture, ajoutez les tomates, le jus du citron et le même poids que les tomates en sucre cristallisé.

Pendant le même temps, mettez une assiette dans le frigo (elle vous servira à tester la cuisson).

Faites cuire doucement en remuant avec une cuillère en bois jusqu'à ébullition.

Puis, au bout de 15 minutes faites tomber quelques gouttes sur l'assiette : si la confiture se fige elle est cuite. Sinon prolongez la cuisson et tester de nouveau toutes les 2 minutes jusqu'à cuisson parfaite.

Remplissez vos bocaux  avec la préparation chaude (préalablement ébouillantés et séchés), refermez-les et retournez-les aussitôt (cela évite d'avoir à stériliser).

 

Les beignets de tomates vertes :

4 grosses tomates bien fermes, 50g de farine, 50g de maïzena (vous pouvez remplacer la farine de maïs par de la polenta), 2 oeufs, 10 cl de lait, sel, poivre, huile (pour frire les beignets).

 

Lavez les tomates et retirez le pédoncules. Coupez-les en rondelles. Battez les oeufs dans un bol et disposez les différents ingrédients dans de petites assiettes. Ajoutez du sel à la maïzena.

Trempez les rondelles dans le lait, puis dans la farine, dans les oeufs battus et enfin dans la maïzena.

Faites-les frire quelques minutes dans une sauteuse ou dans une friteuse (les tomates doivent rester tendres à l'intérieur).

Disposez-les sur du papier absorbant pour enlever le surplus d'huile et servez.

 

Tomates vertes façon cornichons (pour les tomates cerises ou cocktail) : 

Pour un bocal d'1 litre : Tomates, petits oignons, 10 grains de poivre, sel, vinaigre blanc, 2 clous de girofle, quelques feuilles de thym, de romarin ou d'estragon. 

 

Faire bouillir de l'eau salée, et y plonger les tomates lavées et débarrassées de leur pédoncule pendant 1 à 2 minutes pour les blanchir.

Les sortir et les égoutter. Mettez-les dans un saladier, couvrez-les de vinaigre et laissez macérer 24 heures.

Sortez-les et égouttez-les. Remplissez le bocal avec les tomates  et quelques petits oignons épluchés en ajoutant 10 grains de poivre et 2 clous de girofle.

Faites bouillir le vinaigre du saladier pendant 5 minutes puis laissez-le refroidir.

Couvrez-en entièrement les tomates, fermer le couvercle hermétiquement et conservez le bocal dans un endroit sec et à l'abris de la lumière.

Patientez au moins un mois (voire 2)avant de consommer.

 

Ketchup vert (recette trouvée sur le net mais pas testée chez moi) :

3 kg de tomates vertes, 5 oignons, 125 g de gros sel, 500 ml de vinaigre de vin blanc, 500 g de sucre,1 c à thé de graines de moutarde, 1 c à thé de graines de céleri, 2 c à thé de curcuma, 1 c à thé de poivre noir, 1 c à thé de gingenbre en poudre.

Laver et trancher les tomates trancher les oignons saupoudrer de gros sel.
Laisser reposer 1 heure rincer à l'eau froide puis égoutter.
Dans une casserole mettre tous les ingrédients porter à ébullition et laisser frémir et cuire jusqu'à épaississement. Mixez au besoin.
Verser bouillant dans des pots chauds stérilisés, fermez et retournez aussitôt.

 

tomates-vertes-2.jpg

Repost 0
Published by Choupie - dans mon jardin bio
commenter cet article
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 06:28

...nagent aussi bien que les gros !

En tout cas c'est ce que dit la contine et je ne vois pas pourquoi ça ne serait pas vrai !

Une autre vérité, un vendeur en animalerie n'est pas forcément aquariophile, en tout cas il risque fort d'être en premier lieu un vendeur !

Renseignements pris sur divers forum, je me suis attachée à laisser se faire le cycle de l'azote, à mettre des plantes dans mon petit bac et à me renseigner sur les associations possibles avec le nombre de poissons à ne pas dépasser.

Armée de la règle des 1 cm de poissons pour 1 litre d'eau, je suis allée cherchée mes pensionnaires en précisant au vendeur les résultats des tests en goutte faits le matin même : pas de nitrite, nitrates très très faibles et ph 8-8,5.

Il m'a pas demandé la dureté de mon eau...

J'avais pas prévu non plus le zhom accompagné de fifille qui ont refusé mes barbus cerise soit disant pas beaux et qui voulaient absolument des tetra néons...donc nous voilà de retour avec un petit sac contenant 5 néons et 5 tetra fantômes noirs.

Je voulais pas trop les néons car d'après les forums un bac de 80 cm de long était un minimum pour ces bons nageurs et le nôtre ne fait que 60 cm de long...

En dehors de ça, si d'ici quelques jours tout ce petit monde se porte bien, nous irons chercher 5 autres néons pour qu'ils forment un petit banc : ils se sentent mieux ainsi d'après le vendeur (et les forums aussi).

 

tetra-et-neon-2_800x600.jpg


Monsieur voulait des guppys, moi pas trop car je voulais pas me retrouver avec plein de poissons : les tetra fantômes ont tranché en ma faveur puisque le vendeur nous a expliqué que ce genre de poissons aimaient bien taquiner les autres et qu'il fallait éviter les poissons avec de grandes nageoires ou de grands voiles sur la queue quand on avait des p'tits tetra fantôme.

Chez les "requins" comme les appellent ma fille j'ai un mâle et 4 femelles. Pour les néons je ne saurais pas dire...

Le hic de tout ça : mon ph élevé et ça les vendeurs nous ont pas dit qu'il avait son importance le ph.

Comme ça me travaillait, j'ai regardé ce que disaient les forum à ce sujet : et pour du ph élevé comme le miens c'est plutôt guppy et platys.

Surtout qu'un test bandelette m'a appris que mon eau était dure (GH à 15 et KH>10), donc exit la filtration à la tourbe ou les feuilles de chêne pour réduire le ph.

J'espère que mes poipoi vont supporter l'eau de mon robinet (j'ai le même réseau que la jardinerie où j'ai acheté les poissons) et je vais réfléchir à faire une installation pour un aport en CO² et/ou couper mon eau avec de l'eau osmosée.

 

neons_800x600.jpg

Repost 0
Published by Choupie - dans Coups de coeur
commenter cet article
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 17:15

Je viens de terminer quelque chose que j'aurai dû certainement faire avant d'acheter notre aqua : des recherches sur les plantes à installer dedans.

La précipitation (toujours elle) qui nous a fait acheter l'aquarium nous aura décidément tout fait faire à l'envers !

Je pense que j'aurai dû d'abord chercher quels poissons je voulais puis sélectionner une contenance adéquate et le décor venant recréer l'habitat naturel de mes futurs pensionnaires...

Le fait d'avoir acheté les plantes en les sélectionnant à leur aspect me complique maintenant la tâche de sélection des poissons ! Les paramètres de mon eau vont finir de compliquer la tache....

Les plantes sont installées dans du gravier, sans substrat nutritif en dessous, j'apporterai donc une petite dose d'engrais chaque semaine (enfin si j'y pense).

 

Aujourd'hui je vais vous présenter les plantes que j'ai achetées (et celle que je n'aurai peut être pas dû acheter, lol !).

Déjà tour d'horizon de mon eau : pour les nitrites, c'est ok, il n'y en a déjà plus au bout de 2 semaines et demi.

Mais j'ai une eau dure (entre 14 et 15°d GH d'après les affichages en mairie) et de 8/ 8.5 de ph (donc une eau basique) d'après le gentil vendeur de l'animalerie qui a effectué les tests de mon échantillon. Quant ai KH, il est de 10°...

 

plantes aqua 1 800x600

Au premier plan : un pied de micranthemum.

Je crois que c'est ma plante préférée dans mon aqua, j'adore ses petites feuilles rondes.

Elle est originaire d'amérique du nord et se plait en eau douce plutôt acide avec une forte luminosité et injection de CO².

La dureté maxi : 12 °d GH et une température d'environ 25°C lui profitent bien.

Elle fait des rejets naturellement et on peut la bouturer en coupant des tiges que l'on repique. Lorsque je me serais enfin décidée à acheter une racine qui me plaira, j'essaierai de la faire s'accrocher dessus. En attendant et malgré les paramètres de mon eau (trop basique) elle se porte bien et a déjà grossi.

 

Juste derrière avec les grandes feuilles : un bouquet de Nomaphila dont j'ai repiqué chaque tige séparément.

Origine : Thaïlande...déjà 1ère "faute" d'accord avec la 1ère plante...adieu donc l'aquarium continental, le mien sera "international" !

Dureté jusqu'à 20°d GH, température entre 20 et 28°C, lumière intense, ph 5.5 à 8 : déjà celle-ci est plus adaptée à mon eau.

Pour la multiplier, on coupe les rejets latéraux et on les repique.

 

Mélangés aux pieds de namophila, des pieds de cabomba :

On repart en Amérique mais du sud cette fois (décidément j'ai vraiment tout mélangé !). En plus cette plante peut mesurer jusqu'à 1m, j'ai donc intérêt à la tailler régulièrement !

Luminosité intense et température entre 18 et 26°C, apport en CO² : je crois que je vais acheter de quoi satisfaire ce besoin puisque plusieurs de les plantes en réclame et que l'apport en CO² pourrait faire baisser mon ph.

La dureté idéale : jusqu'à 8°d GH et le ph : 6.0 à 7.0 : bon là encore, pas bons mes paramètres....

 

plantes aqua 2 800x600

 

De ce côté ci au 1er plan : du lilaeopsis :

Une plante basse qui trouve sa place au 1er plan.

Elle vien d'amérique du Nord (enfin un accord parfait de 2 plantes !), apprécie une température de 22 à 26°C, une dureté de 2 à 14°d GH, une forte luminosité et une ph de 6.20 à 7.80 (c'est précis !). Pour la reproduction (et je ne vous cache pas l'envie d'avoir un "tapis" de verdure sur une parrtie du fond de l'aqua), c'est comme pour les fraisiers : on sépare les stolons et on les repique.

 

A droite sur la photo avec les feuilles allongées : une cryptocoryne qui nous v ient du...Sri Lanka (retour en asie).

Température 22 à 29°C, dureté jusqu'à 20°d GH et ph jusqu'à 8 : avec une bonne luminosité j'ai de bonnes chances de la voir se plaire dans mon eau.

 

En arrière plan avec les feuilles arrondies : des brins de rotala.

Encore une plante d'Asie (du sud est pour être plus précis). Il lui faut une forte luminosité (le haut des tiges se teintera en un beau brin si la lumière est assez forte), une eau au ph 6 à 7,5 et une dureté de 12°d GH. Une fois encore mes paramètres sont trop élevés...je vais prendre un abonnement d'eau osmosée ! La tempétature idéale est de 24 à 28°C. Sa croissance est assez rapide et elle est peu exigente. Des racines sont apparues sur les tiges dans mon aquarium, j'ai donc couchée une tige et mis du gravier dessus pour voir si de nouvelles tiges allaient se développer : une sorte de marcotage sous-marin ! La multiplication se fait aussi par bouturage.

 

Enfin : quelques brins d'élodée (les tiges du fond hérissées de feuilles longilignes).

Du moins ce qu'il en reste vu que le bouquet (heureusement acheté pas cher !) que m'a refourgué le vendeur n'était pas en bon état, mais ça je ne l'ai vu qu'une fois à la maison. Je vais tenter de maintenir les 2 tiges sauvées et de les bouturer par la suite.

Elle vient d'Amérique du Nord et supporte une température de 15 à 26°C, un ph de 6,6 à 10 et une dureté de 1 à 30°d GH : plutôt tolérente !

 

En tout cas une chose saute aux yeux à la lecture des ces éléments : mes plantes  ne viennent pas des mêmes coins de la planète.

Bon à bien y réfléchir celle de mon jardin non plus ne viennent pas toutes du même continent (à commencer par les tomates)  ce qui ne les empêche pas de cohabiter et encore moins d'attirer la faune locale !

Mais bon, ce qu'il y a de sympa dans un aquarium c'est l'idée de recréer un petit biotop, un petit bou d'un lac africain, d'une rivière cambodgienne ou d'un fleuve brésilien.

Cela sera pour une prochaine fois où à l'occasion du remplacement des plantes que je n'aurai pas réussi à maintenir dans mon bac.

Repost 0
Published by Choupie - dans Coups de coeur
commenter cet article
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 06:10

Toujours pour passer le temps en attendant la fin du cycle de l'azote, je me suis dit que j'allais vous faire un topo sur l'installation de base de l'aquarium.

Perso, ayant acheté du matériel d'entrée de gamme (voir ICI), le mode d'emploi accompagnant le-dit matériel était à la hauteur des 40€ dépensés dans l'aquarium.

Je me suis donc retrouvée un peu dans le flou, ne sachant pas trop comment installer la pompe, ni à quoi servait les différents compartiments du truc en plastique noir situé à l'arrière de l'aquarium et encore moins ce qu'il fallait faire de la grosse éponge bleue et du grattoir blanc, lol.

Bon j'exagère un poil mais on est pas loin de ce que j'ai ressenti en ouvrant la boîte.

 

Voici donc un petit mode d'emploi perso qui pourra peut être compléter celui qui se trouve au fond de la boîte de votre bac.

Installation et montage :

1) Déballer la bête.

2) Nettoyer l'intérieur des vitres et les joints avec de l'eau tiède (et rien d'autre). Remplissez le bac de quelques cm d'eau pour en vérfiier l'étanchéité (surtout dans le cas d'un aquarium acheté d'occasion).

3) Nettoyer parfaitement la surface du meuble qui va accueillir votre aquarium : le moindre petit grain de sable se trouvant en dessous pourrai faire éclater le verre avec le poids de l'eau.

4) Placez le filtre à grosses mailles bleues dans le compartiement central du porte-filtre (le truc noir en plastique sur la paroi du fond !) puis le filtre blanc, autrement appelé "nouilles de céramique", par-dessus. On appelle ces espèces d'éponge les masses filtrantes.

5) Installez le chauffage dans un des compartiment latéraux (celui qui comporte les petites ouvertures en bas), réglez-le sur 25 ou 26°C pour aider les bactéries à s'installer et à enclancher le fameux cycle de l'azote (vous retirerez le chauffage si vous souhaitez élever des poissons rouges, PR pour les intimes !).

6) Réglez le débit de la pompe (la filtration idéale pour un bac planté semble être de 2 fois le volume total en une heure) puis installez-la au fond du compartiment en branchant le tuyau sur la sortie prévue en haut du compartiment.

7) Si cela n'est pas fait, fixez le couvercle.

8) Installez l'aquarium sur son meuble, pas trop près d'une fenêtre ni d'un radiateur pour éviter la prolifération des algues.

 

Remplissage :

1) Etalez une couche de substrat pour plantes aquatiques.

2) Rincez plusieurs fois le sable, jusqu' à ce que l'eau soit claire. Etallez-le en une couche de 5/6 cm d'épaisseur (un sac de 15 kg vous sera nécessaire pour un bac de 54l). J'ai suivi la consigne dispensée dans de nombreux sites en créant une pente douce depuis le fond vers l'avant de l'aquarium.

3) En faisant couler l'eau sur le plat de votre main pour ne pas faire bouger le sol de l'aquarium commencez à le remplir sur 10 cm de hauteur.

4) Rincez bien puis disposez vos plantes pour simuler votre décor. Une fois satisfait de votre composition, retirez les pots ou séparez les bouquets et plantez en suivant les consignes qui vous ont été données par le vendeur. Installez les roches, racines ou éléments de décor.

       ===> Le truc à ne pas faire (et que j'ai fait sur les conseils d'un mauvais vendeur, enfin d'un bon vendeur mais mauvais conseiller ou pas aquariophile,lol) c'est de mettre de l'engrais au départ car cela va favoriser le risque de développement des algues. Le mieux est donc d'attendre quelques mois.

5) Continuez le remplissage de l'aquarium jusqu'à 2 cm du bord.

6) Assurez-vous que la pompe, le chauffage et le filtre sont bien immergés puis allumez le chauffage, la pompe et la lumière (12 heures par jour).

 

Vous devez maintenant être patient et attendre que le cycle de l'azote se fasse et que le pique de nitrites soit passé pour installer vos 1ers poissons. Testez régulièrement votre eau ou faites-la tester dans votre jardinerie pour vous connaître le bon moment pour installer vos 1ers poissons.

 

Repost 0
Published by Choupie - dans Coups de coeur
commenter cet article
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 14:49

Comme me l'a bien expliqué le vendeur, la 1ère règle d'un aquarium réussi c'est attendre que le cycle de l'azote se fasse.

En moyenne cela prend 3 semaines pendant lesquels votre aquarium va vous sembler assez peu intéressant...mais bon la patience est la 1ère qualité de l'aquariophile et la précipitation la 1ère cause de mortalité des poissons, sic !

 

J'en profite pour vous livrer 2 autres règles :

Il faut un peu d'argent à consacrer au départ (on double vite le prix de l'aquarium avant d'avoir acheté les poissons !).

Il faut avoir un peu de temps à y consacrer (1 heure par semaine, quelques minutes chaque jour) pour entretenir les plantes, nourrir les poissons, faire un peu de nettoyage, changer quelque litres d'eau...

 

Donc je profite de ce délai d'attente pour me renseigner sur la meilleure façon de devenir aquariophille amateur !

Voici donc le résultat de mes 1ères recherches  et qui se limiteront dans cet article à l'achat de l'aquarium.

On vous conseillera le plus souvent si vous en avez la possibilité et le budget d'acquérir un aquarium de taille assez grande d'une centaine de litres. Les aquariums les plus petits ne sont pas les plus faciles d'entretien et l'équilibre de l'eau de vos poissons est plus difficile à maintenir dans les trop petits bacs.

J'ai vu des modèles 80 L équipés d'un filtre, d'un éclairage et d'un chauffage pour des budgets de 70 à 80 €. Il s'agit de matériel d'entrée de gamme.

Je me suis tournée vers un 54 litres non pas à cause de la place mais à cause du poids final de l'installation que mon meuble n'aurai pas supporté.

On n'y pense pas souvent mais un litre d'eau c'est 1 kg et en brut mon aqua rempli c'est 48 litres (48 kg)... ajoutez l'aquarium équipé (4kg) le sable (sur 6 cm d'épaisseur soit 15 kg chez moi), les plantes et les poissons et on dépasse les 60 kg !

Adieu donc pour moi l'aquarium de 80 cm qui emportait ma préférence...petite consolation j'ai déboursé 40€ pour le bac équipé (filtre, éclairage et chauffage) au lieu des 71€ prévus au départ en promo. Si vous achetez le meuble pour votre aquarium, il vous en coûtera environ 45€ pour le 54 litres.

Je note au passage que je vois souvent le modèle 54l (ou 60 cm) en promo à 39,90€, il serait donc dommage dans la précipitation de le payer 60€ (en ce qui concerne l'entrée de gamme).

Le sable : le sac de 15 kg adapté à mon bac coutait 13€ mais j'en ai vu à 11€ dans une autre jardinerie. J'ai pris du sable assez fin car je voudrais des poissons de fonds et le gravier trop gros risque de leur infliger de graves coupures).

Le sable blanc est salissant et le noir est à proscrire si vous souhaitez (comme moi) des poissons de fond. J'ai donc pris du sable clair mais de couleur naturelle.

Les plantes (les vraies, pas celles en plastique): indispensable pour l'équilibre de l'aquarium et pour la déco !

J'ai profité des promos pour acheter mes plantes (un lot de 5 pour 15 €) et 2 bouquets (cabomba et elodée pour 1,49€ chacune).

Sans promo comptez entre 3 et 5 € selon les espèces choisies et bien 5 plantes pour le 54 litres.

Comme je n'ai pas mis de terreau spécial plante d'aquarium sous le gravier (1ère erreur ou pas ? l'avenir me le dira) j'ai acheté de l'engrais liquide spécial aquarium pour 6€ la bouteille. On peut trouver de l'engrais en batonnet à installer au pied de la plante ce qui évite d'avoir à mettre de l'engrai liquide chaque semaine.

Je pense que la prochaine fois je me tournerai vers ce conditionnement.

plantes-aqua-2_800x600.jpg

Les p'tits trucs en plus :

J'ai ensuite acheté une petite épuisette 10 cm trouvée à 0,80 € et un petit outil racloir d'un côté pour nettoyer les vitres et plantoir de l'autre ou pour gratouiller le sable, tout ça sans (trop) mouiller ses mimines pour moins de 3 €.

 

Voilà, j'en suis déjà à environ 85€ (achat d'un bloc mutliprise à interrupteur compris) et toujours pas de poissons, hihi !

Je vais également m'offrir un siphon à cloche pour faciliter les changements d'eau et le nettoyage du gravier : en 1er prix j'en ai vu une à 4,50€ mais je vais me renseigner auprès du vendeur et sur le net pour voir s'il ne serait pas plus sage d'en acheter un de meilleure facture.

Autre accessoire qui me tente et vu sur internet : un outil multi-usage à long manche qui fait pince et ciseaux pour tailler les plantes, ramasser les feuilles mortes, déplacer les petits décors, mettre de l'engrais au pied des plantes .... il vaut une quinzaine d'euro : et voilà encore 20 € minimum et il me reste encore à acheter une racine (je ne suis pas encore fixée sur la taille mais leur prix varient entre 4€ et 25€ dans les animaleries que j'ai visitées).

 

J'ai récupéré une minuterie mécanique qui s'occupe à ma place d'allumer et d'éteindre la lumière (12 heures par jour d'éclairage).

Pour faire décanter l'eau lors des changements futurs, j'ai gardé 2 bouteilles d'eau de 5 litres (il faut changer environ 10% de l'eau par semaine à ce que j'ai pu lire).

Cette astuce m'a été donnée par un vendeur.

 

Autres accessoires (utiles...ou pas) :

Les différents conditionneurs d'eau : en général les aquariophilles avertis n'ont pas l'air de les porter dans leur coeur donc je pense m'en passer pour l'instant (de 5€ à 15€ selon les produits).

Les tests de qualité de l'eau : en semaine la jardinerie où j'ai acheté mon bac propose de les effectuer gratuitement (histoire de ne pas condamner les poissons qu'elle me vendra à une mort quasi certaine si trop de nitrites !), donc là aussi je vais m'en passer pour le moment.

Un poster de fond : alors là c'est selon son goût mais chez moi entre le compartiment noir du filtre/chauffage/pompe et les plantes de fond, je n'en n'ai pas mis.

plantes-aqua-1_800x600.jpg

Un aspirateur de fond : il en existe des électriques aux environs de 40€... vu la taille de mpon bac je pense me débrouiller avec mon siphon et ma cloche. Le vendeur m'a dit que c'était à n'acheter qu'en cas de besoin et avec un entretien régulier cela pourrait très bien ne pas être pour demain.

 

Bon, cette liste n'est pas exhaustive, on peut toujours trouver des trucs à acheter, autant qu'on veut d'ailleurs, mais avec ça on a déjà un bon kit pour démarrer (et un beau trou dans le porte-monnaie).

 

Pour débuter moins cher, vous pouvez acheter d'occasion (surtout après noël)  auprès de ceux qui n'auront pas mordu à l'hameçon (héhé, ch'ui humoriste professionnel).

Repost 0
Published by Choupie - dans Coups de coeur
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 09:08

Ou le début des ennuis avec disputes à la clé pour savoir qui va se charger des corvées d'entretien ?

La suite de l'histoire nous le dira.

Toujours est-il que l'anniversaire de ma fille approchant (elle va avoir 3 ans), son cher papa a eu l'idée de lui demander si elle voulait des poissons (en plus de 30 000 cadeaux qu'elle va déjà avoir).

Vous connaissez beaucoup d'enfants qui disent non quand on leur demande s'ils veulent un cadeau ? Il a bon dos l'anniversaire de ma fille...de mémoire M. Papa avait déjà évoqué le désir d'avoir un aquarium avant la naissance de sa fille mais sans jamais vraiment le concrétiser.

Bien sûr elle a dit oui, en même temps à chaque fois qu'on va faire un tour dans la jardinerie à côté de chez nous, M. papa et Melle fifille passent beaucoup de temps au rayon poissons.

Même M.bébé fait de grands yeux tous ronds devant les aquariums.


Voici l'objet du délit :

aquarium-1.jpg

Je ne vais pas jouer les victimes non plus puisque je n'ai pas dit non et que j'ai activement participé à la recherches de renseignements sur les-dites bébêttes sur le net, discuté longtemps avec un vendeur (qui avait l'air bien passionné par le sujet et le bien être de mes futurs locataires, ça change de ceux qui veulent vous vendre la moitié du magazsin).

La séance montage, installation, plantation et remplissage c'est moi aussi puisque papa était parti pour raisons professionnelles.

J'ai vu des p'tites plantes en promo en jardinerie, je vais peut être ajouter 1 ou 2 specimen, et puis celles-ci vont s'ettofer je pense. Je vais également ajouter une racine vers le milieu et j'espère que ces aménagements conviendront à nos futurs pensionnaires.

Vous savez combien de temps il faut pour remplir un aquarium de 54 litres avec deux bouteilles de 1,5l et une petite fille dans les pattes ?

Longtemps, très longtemps !

Bon maintenant, je dois attendre que le cycle de l'azote se fasse avant d'aller faire tester un échantillon d'eau au magasin et choisir par la suite les 1ers habitants.

Une chose est sûre, pas de poissons rouges : ils seraient trop à l'étroit (ce que je veux bien croire vu la taille qu'ils atteignent quand ils ont la chance d'être acheté par des gens connaissant leur besoin et pas par les idiots qui les mettent dans un bocal minuscule).

neon.jpg

J'aimerai un groupe de tout riquiqui type tetra néon ou boraras brigittae (je les trouve très mimi ceux là) accompagnés au choix de molly (queue de lyre, très jolis !) ou platy ou guppy, genre 1mâle et 3 femelles et pourquoi pas 1 ou 2 petits poissons de fonds.

 

Black Molly 1

 

platy

 

Guppy_coppia_gialla.jpg

Les photos de poissons sont issues du site Wikipédia.

 

Donc voilà, si vous êtes aquariophiles, je suis preneuse de vos conseils et de vos expériences, n'hésitez pas à laisser des commentaires !

Repost 0
Published by Choupie - dans Coups de coeur
commenter cet article
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 22:12

Petite devinette :

Qu'est-ce que c'est que ça ?

 

caneles-1_800x600.jpg

Cette petite forme que l'on croise souvent dans le bordelais et qui a aussi su conquérir d'autre régions française, c'est un canelé.

Alors bien sûr, ils ont une drôles de couleur....

Miam vous vous dites, avec cette jolie couleur elle a dû nous faire des p'tits sorbets de fruits rouges !

 

Alors oui c'est rouge, certains diront oui aussi ce sont des fruits !

 

Ahhhhh le suspens est insoutenable !!!!!!!!!!!

 

Bon ok, je vous dis tout : vous avez devant vous 2 petites portions de fondue de tomate cuisinée avec mon baby cook et congelées dans une plaque de moule à canelés en silicon

 

Chaque portion fait entre 75g et 100g selon les légumes employés.

J'en mets 2 portions à décongeler avec 1 cuillère à soupe d'eau dans une petite casserole sur feu moyen en remuant de temps en temps et hop le repas de bébé est prêt ! Au besoin j'ajoute un peu de semoule pour le soir ou quelques grammes de jambon blanc ou jaune d'oeuf passé à la moulinette à persil.

 

Quand j'ai un peu de temps devant moi, je fais de la purée de légumes (tomates/pommes de terre, carottes bio, patates douces, potimaron, courgette/pommes de terre, assortiments de légumes vert, poireaux, fonds d'artichaut, topinambours...) et je rempli les 8 petits canelés de mon moule.

Je mets la plaque au moins 2 heures au congélateurs et je démoule avec une facilité déconcertante.

Il ne me reste plus qu'à mettre mes portions de purée dans des petits sacs congélation et me servir selon les besoins et les envies !


canelés 2 800x600


Repost 0

Ma boutique sur Dawanda

banniere boutique finale 
Sautoir personnalisé 800x600

Partenariat et Filiation

Partenariats :

Au jardin, conseils en jardinage



taille-haies


Mon jardin est inscrit aux :