Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue À Vous !

  • : Mon petit bout de toile
  • Mon petit bout de toile
  • : Mes coups de coeurs, quelques coups de gueule et des petits morceaux de ma vie à partager avec les autres...
  • Contact

Chat alors !

 



Ca, c'était mon gros didou (eddie de son vrai nom)

CLIPO_640x426.jpg

Et voici Clipo, celui qui m'accompagne aujourd'hui !

Recherche

Souvenirs de vacances...

Vous êtes le :
ème visiteur

MADEIRE_640x480.jpg
fleurs-de-ficus_640x426.jpg
LAMENTIN_640x480.jpg
ORANG-OUTANG_640x480.jpg
TUNISIE2_640x480.jpg

 




Articles Des Mois Précédents

27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 09:23
Je vous poste ici un article que j'ai déjà mis en ligne sur mon 2nd blog : de la baguette viennoise faite maison (faut être réaliste je vais pas pouvoir tenir 2 blogs à la fois, je reviens donc à mon 1er amour, lol).


Les ingrédients :
- 1 sachet de levure de boulanger
- 500 g de farine T55
- 30 g de sucre en poudre (ou du miel)
- 1 pincée de sel
- 30 g de beurre ramolli + 2 CS d'huile d'olive
- 25 cl de lait


La recette :

Versez la levure dans 3 cuillères à soupe d'eau tiède et laissez reposer 15 minutes.

Dans, la machine à pain, versez le lait, la pincée de sel puis ajoutez la farine, le beurre coupé en petits morceaux et l'huile puis la levure réhydratée. 
Mettez en marche sur le programme "pâte seule", la mienne met 1h30 pour pêtrir la pâte et la faire gonfler.

Sortez la pâte de la machine et travaillez-la sur un plan de travail fariné. Façonnez 2 ou 3 baguettes ou plusieurs petits pains et déposez-les sur une plaque recouverte d'un papier cuisson ou sur une plaque de cuisson spéciale baguettes.
Faites quelques entailles sur les pains.
Préchauffez le four à 220°C en laissant la lèche-frite à l'intérieur. Faites lever les baguettes encore 20 à 30 mn.
Lorsque le four est chaud, versez rapidement un verre d'eau dans la lèche-frite et enfournez pour 20 minutes environ.
 

Il ne manque plus que la bonne odeur qui flotte dans ma cuisine !

baguette-viennoise.jpg
Miam !
Repost 0
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 13:08
Voici ma 1ère réalisation en tricot :

Un bonnet pour bébé avec un petit pompon sur le dessus,  :


C'est un bon modèle pour débuter puisqu'il n'y a pas de diminutions.
Je n'ai pas fait d'échantillon (oui je sais pas bien) mais je peux vous dire que je tricote large.

Explication pour le bonnet ( taille 3/6 mois) :

Aiguilles 3,5
1 pelote blanche + 1 pelote lin (vous n'aurez pas besoin des pelottes entières).

Montez 100 mailles.
Tricotez 12 rangs en point mousse (6 en laine couleur lin et 6 en laine blanche).
Tricotez ensuite en point jersey pour obtenir un rectangle d'une hauteur totale de 14,5 cm en alternant les couleurs selon vos envies.

Arrêtez les mailles.
Faites la couture verticale du bonnet. Passez un fil de laine dans les mailles du haut puis resserez le bonnet et faites un noeud.

Pour le pompon : découpez 2 cercles dans un carton de 6 cm de diamètre.

Toutes les explications pour faire un pompon : http://www.tricotin.com/Pompon.htm

Fixez le pompon sur le haut du bonnet et le tour est joué !
Repost 0
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 07:00

Il y a quelques temps déjà, j'avais trouvé quelques recettes de yaourts à faire soi-même, me souvenant des yaourts méga bon que faisait ma mamn, j'ai eu envie de m'y mettre aussi.
Perso, je n'ai pas de yaourtière et l'idée de faire fonctionner mon four pendant plusieurs heures ne me disait rien du tout et acheter une yaourtière non plus vu le risque d'utilisation occasionnelle (pis je range ça où après moi...).
Pourtant papa noël (tiens encore lui) m'a apporté ça :



Je lui ai donc trouvé une petite place sur les étagères de ma p'tite chaufferie, là où j'ai déjà installé ma machine à pain qui tourne régulièrement (recette du pain ICI)

La Recette de base :

Yaourt au lait (de vache) :

1 yaourt nature au lait entier (bio de préférence) ou au lait de soja (j'ai fait ma 1ère fournée avec du lait de vache)
1 litre de lait entier (bio c'est mieux aussi !) ou de lait de soja

Pour diminuer le temps de fabrication, j'ai fait bouillir la moitié du lait (de vache) et ensuite j'ai mélangé avec le reste de lait froid. La température obtenue avoisine alors les 40°C, température idéale pour que les ferments travaillent.

Battre énergiquement le yaourt dans un saladier, ajoutez le lait et bien mélanger.
Répartir dans des pots avant de placer en yaourtière (sans les couvercles) pour 6 à 6h30. 

NE DEPLACEZ JAMAIS LA YAOURTIERE PENDANT QUE LES YAOURTS SE FONT.

Au bout des 6 heures 30, pausez les couvercles puis placez les yaourts au frais.
Dégustez-les le lendemain.

Si vous voulez ajouter des fruits, il faut les cuire avant.


Si vous n'avez pas de yaourtière, une collègue m'a donné cette astuce : utilisez une cocotte minute.

Procédez comme suit :

Mettez environ 4 centimètres d'eau au fond d'une cocotte minute (ou d'un autocuiseur), fermez le couvercle et faites chauffer jusqu'à la montée en pression.
Evacuez la vapeur, ouvrez le couvercle, videz l'eau et placer les pots de yaourts dans la cocotte.
Refermez tout de suite MAIS NE REMETTEZ PAS LA COCOTTE SUR LE FEU.
Laissez prendre pendant toute la nuit sans bouger la cocotte puis placez vos yaourts au réfrigérateur.

Pour des yaourts au four :

Placez vos yaourts (toujours sans les couvercles) dans un four préchauffé à 40°C.
Laissez le four chauffer à 40°C pendant 2 heures puis éteignez le four sans ouvrir la porte et laissez les pots encore au moins 6 heures avant de les mettre au frais.

Et pour les pots me direz vous ?

Vous pouvez récupérer les petits pots gouluement avalés par bébé + leurs couvercles (en plus on peut faire des grands yaourts pour les gourmands !!!), des ramequins aussi mais là faut les manger tout de suite vos p'tits yaourts ou les filmer avec du cellofrais (mais pas très pratique), des pots de moutardes, des pots de pâte à tartiner au chocolat et au noisette (pas de marque,svp) en gardant aussi les couvercles.

Voilà une sympathique et créative façon de déguster des yaourts que je trouve pour ma part plus onctueux que ceux du commerce et qui allie économie (oui oui ça revient moins cher à long terme) et écologie (moins d'emballage sauf celui de la brique de lait et des yaourt ferments ).

Des recettes à suivre !


Repost 0
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 06:59
Deux solutions :

1) Celle des femmes pressées : francine fait maintenant des préparations toutes faites
Verdict après mon test : ben comme j'en n'ai jamais fait moi-même, je les trouve bonnes !

2) Celle des perfectionnistes, on a dit qu'on faisait tout nous-même (si vous avez suffisament de terrain, vous pouvez élever vos poules et faire pousser votre blé mais là ça complique de beaucoup les choses quand on sait qu'un paquet de pâtes fraîches coûte 3€ en moyenne) :

La recette de base :

400 g de farine tamisée (soit vous achetez de la farine fluide et donc déjà tamisée, soit vous la passez dans une passoire fine)
4 oeufs
1 cuillère à soupe d'huile (olive, noix, avocat, argan, libre court à votre imagination)
1 pincée de sel

Faites un puits dans la farine et mettez-y les oeufs et le sel.
Avec une fourchette, mélangez tous les ingrédients et petrissez ensuite énergiquement la pâte à la main pendant 5 à 10 mn jusqu'à obtenir une boule de pâte ferme et bien élastique. Au besoin, humectez avec un peu d'eau sinon vos pâtes risquent d'être trop épaisses.

La laisser reposer pendant 30 mn sous un torchon propre.

Découpez la pâte en 4 parts.
Aplatissez ensuite la pâte finement au rouleau (en farinant votre plan de travail), pliez en quatre et abaissez de nouveau la pâte. Recommencez l'opération encore 4 fois.
Laisser sécher quelques minutes les bandes obtenues.

Découpez vos pâtes à la main ou à la machine (dans ce cas, suivez la notice) et faites cuire aussitôt 3 mn dans de l'eau bouillante.


Astuce pour le découpage à la main : vous pouvez aussi rouler le rectangle de pâte sur lui-même et découpez des tronçons aussi réguliers que possibles d'environ 5 mm de large (pour des taggliatelles).

Le temps de cuisson est d'environ 5 à 7 minutes.

L'idéal est de les consommer de suite mais vous pouvez les garder 4 jours au réfrigérateur et 3 mois au congélateur.

Variante pour des pâtes vertes :

Ajoutez à la liste des ingrédients de base 200g de feuille d'épinards blanchies et mixées (en même temps que les oeufs) et procéder comme dans la recette de base.


Et pour celles qui deviendraient accro (parce que le découpage à la main c'est super méga long...), vous pouvez commander ça au papa noël :

Pour les raviolis : (à garnir avec des légumes, de la mozzarella, du jambon, du seitan : ça changera de la viande !)


Pour les spaghetti, tagiatelles, lasagnes : ce genre de machine coûte 30 à 40 € en 1er prix pour faire des tagliatelles, il y en a des plus évoluées et vous pouvez acheter des têtes différentes - environ 25€ pièce - à placer sur la machine pour faire différentes sortes de pâtes.


Une tête spéciale pour les raviolis à la chaine (genre famille nombreuses) :


A moindre coup et pour des formes encore différentes :



Il existe même des séchoirs à pâtes ! (mais là on frôle l'addiction, hihi).


Bon ap'!

Repost 0
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 07:10
Pour ouvrir ma nouvelle rubrique "je le fais moi-même", j'attaque avec un classique : le pain.

Perso j'ai une machine à pain depuis quelques années et rien de plus facile que de faire son pain avec (et aussi des brioches, des pains au lait et même de la confiture - et oui, de la confiture).
Si vous êtes accros à la baguette, il vous faudra trouver un autre mode de cuisson (votre four par exemple) mais vous pouvez toujours utiliser la machine pour faire lever la pâte (ce que je fais).

Astuce pour La levure :  utilisez de la levure de boulanger, surtout pas de levure chimique, faites chauffez un peu d'eau, diluez une cuillère à soupe de miel et versez le sachet de levure (astuce d'une collègue de travail qui fait elle même depuis longtemps son pain et tout à la main svp !).


En machine, recette de base :

Vous pouvez utiliser les différentes farines "spécial pain" proposées en magasin (j'utilise parfois une préparation aux céréales).
Il vous faut alors ajouter à 500g de farine 1 paquet de levure, 300g d'eau, 1,5 cc de sel.
"Jetez le tout" dans la machine à pain et mettez en marche. Dans environ 3 heures, vous aurez un pain tout chaud.
Avec une machine programmable vous pourrez vous réveiller avec une bonne odeur de pain chaud, c'est ce qui m'est arrivé hier matin.
La mienne émet également une sonnerie durant la levée de la pâte pour m'indiquer, si je le souhaite, que je peux ajouter quelques ingrédients tels que des noix (miam !).
L'avantage, c'est qu'on a pas grand chose à faire à part attendre.


Inconvénient, votre pain a toujours l'air d'un pain de mie et la croute n'est pas forcément très croustillante (cela dépend des pains, pain blanc ça va, pain de campagne la cuisson au four, c'est mieux).



A réserver donc pour faire ses pains de mie, quand on est pressée ou pour le matin (en divisant les quantités par 2) si votre machine est programmable. 


Tout à la main :

Dans un saladier, mélangez 500g de farine à pain, 1,5 cc de sel et 2 sachets de levure de boulanger.
Faites chauffer légèrement 300 ml d'eau et versez lentement sur la farine.
Commencez à pétrir avec une cuillère en bois puis avec vos mains farinées.
Quand la pâte est devenue élastique, recouvrez le saladier d'un chiffon propre et laissez reposer la pâte 30 mn à température ambiante.
Saupoudrez ensuite un plan de travail de farine et sortez la pâte gonflée de son saladier. Petrissez-là doucement pour obtenir une belle boule bien lisse.
Placez une feuille de papier cuisson sur la plaque de votre four et mettez la boule de pâte dessus.
Laissez reposer encore 45 minutes. 10 minutes avant la fin de la levée, faites préchauffer votre four Th 8 (240°C).
Une fois levée, entaillez la boule, saupoudrez de farine et on la place à mi-hauteur avec un bol d'eau (bol supportant la cuisson ou un ramequin) et on laisse cuire pendant une demi-heure.

Pain au levain (pour les puristes et les plus patientes) :

Le levain :  L'avant veille, mélangez 50g de farine + 50ml d'eau. couvrez d'un torchon et mélangez toute les 3 heures.
Placez au frigo pour la nuit. Le lendemain, ajoutez de nouveau 50g de farine et 50 ml d'eau, couvrez et remuez encore toutes les 3 heures. Placez de nouveau au frigo pour la nuit.
Le jour de la fabrication du pain, prélevez 100g de levain.
Aux 100g restant, vous pourrez rajouter 50g de farine et 50g d'eau pour recommancer le processus.

Avantage : vous donnez la forme que vous voulez à votre pain et la cuisson au four permet la formation d'une croute bien dorée, épaisse et croustillante.
Inconvénient, c'est très très long.

Le compromis (j'adore les compromis) :

On met les ingrédients dans la machine et on utilise uniquement le programme pour faire lever la pâte. (ça prend environ 1h30 avec la mienne).
Avantage, on ne s'en met pas plein les doigts !
On met le four à préchauffer 10 minutes avant la fin de la levée (240°C).

On façonne ses petits pains (vous pouvez aussi faire simplement une grosse boule) avec les mains farinées, on dépose sur la plaque du four, quelques entailles sur le pain, un petit bol d'eau et hop, au four.


Sur celui de gauche, j'ai ajouté quelques graines de sésames, miam ! (avec du pavot c'est miam aussi).
Ensuite, on laisse cuire à mi-hauteur entre 30 et 40 minutes selon que l'on souhaite une croute plus ou moins grillée à 240°C.

Et voilà, plus sympa qu'avec une cuisson machine, non ?



Repost 0

Ma boutique sur Dawanda

banniere boutique finale 
Sautoir personnalisé 800x600

Partenariat et Filiation

Partenariats :

Au jardin, conseils en jardinage



taille-haies


Mon jardin est inscrit aux :